Comment choisir sa première cigarette électronique ?

Publié le : 01/12/2020 12:34:29
Catégories : Astuces & Conseils

Il existe mille et une raisons de quitter le tabac pour une cigarette électronique, mais dans la majorité des cas, ce sont les facteurs sanitaires et financiers qui conduisent les prisonniers du combustible létal à passer à la vape.

En effet, l’adoption d’une cigarette électronique réduit jusqu’à 90% les dépenses dans la nicotine par rapport à une cigarette traditionnelle tandis que la vapeur issue des vapoteuses ne présente aucune des 4000 (voire plus) toxines issues du tabac. Si la capacité de la cigarette électronique à pourvoir un substitut nicotinique efficace et sain n’est plus à débattre de nos jours, le choix du meilleur modèle pour réussir sa transition reste un gros dilemme pour les novices.

Et oui ! Au fur et à mesure des années, l’industrie de la cigarette électronique a grandement évolué pour faire naître plus de 3 générations de vapoteuses, allant des simples kits starters aux véritables chaudrons à vapeurs pour cloud chasers  ! La question qui se pose est donc de savoir quelle cigarette électronique est capable de remplir les conditions pour une première expérience dans la vape ?

Sachant que plus de deux tiers des vapoteurs-fumeurs qui abandonnent leurs transitions ont choisi des kits inadaptés à leurs cas. Pour répondre à cette question, nous allons soulever dans cet article les facteurs clés qui font d’une cigarette électronique un bon compagnon de transition vers la nicotine « saine » et quels genres de cigarettes électroniques sont adaptés aux différents profils de vapoteurs débutants.

Les préalables de la cigarette électronique :


L’e-cig est un dispositif électronique qui a vu le jour dans les années 2000 en Chine avant d’atteindre le vieux continent. Destiné à substituer la cigarette traditionnelle pour épargner le fumeur des conséquences néfastes du tabac brûlé, son fonctionnement se base sur le « chauffage » d’une solution liquide appelée « e-liquide ».  Cette formule n’est autre qu’un mélange d’ingrédients organiques et chimiques utilisés tous les jours dans le monde de la pharmacologie, la gastronomie et bien d’autres, à savoir : du propylène glycol (PG), de la glycérine végétale (VG), des arômes (alimentaires ou synthétique), des exhausteurs de goûts, de la nicotine liquide et d’autres additifs accessoires (eau, alcool, colorants, etc.).

L’avantage d’adopter une cigarette électronique réside dans le rapprochement des sensations de la cigarette traditionnelle avec la vapeur, que ce soit au niveau du goût (parfum-tabac), du hit (sensation de picotement dans la gorge lorsqu’on inhale la fumée) et de la texture (la vapeur est bien plus épaisse que la fumée notamment). En outre, la cigarette électronique a été conçue pour reporter les réflexes et la gestuelle d’un fumeur sur le dispositif, raison pour laquelle il est totalement conseillé d’éviter de vapoter lorsqu’on n’a pas d’expérience antérieure avec le tabac.

Créée pour adoucir le processus de sevrage, l’e-cig fait donc partie des substituts nicotiniques par excellence et doit être utilisée dans ces fins. Dans le cas contraire, une personne qui n’a jamais allumé une cigarette traditionnelle pourrait adopter des réflexes de fumeurs et, dans une large mesure, s’habituer aux effets de la nicotine et finir dans le tabac par le biais de l’effet dit « passerelle » (passation d’un vapoteur au tabagisme par une expérimentation inadaptée du dispositif).

Pour devenir vapoteur et réussir dans la vape, quelques conditions basiques doivent être remplies par conséquent, à savoir :

  •        Etre majeur.  La majorité des pays de l’UE y compris la France interdisent la vente des produits du vapotage aux mineurs, sachant que les e-cigarettes sont classées comme des produits du tabac par la directive TPD). 
  •        Avoir une expérience antérieure dans le tabac. Comme annoncé en amont, la cigarette électronique est avant tout un dispositif de sevrage. Utiliser la cigarette électronique à titre de divertissement n’est recommandé que pour ceux qui ont réussi à dominer leurs addictions à la nicotine. 
  •        Connaître les cigarettes électroniques, leurs fonctionnements et leurs finalités. Une cigarette électronique constituera un compagnon de sevrage pour le fumeur, mais aussi une porte d’entrée dans l’univers des arômes, des saveurs, des hits, des reconstructibles etc… pour le vapoteur expérimenté.

Les conceils d'Ecigplanete :

Avant d'aller plus loin sur les différentes façon de choisir sa cigarrette électronique. Nous avaons décider de vous guider.

Pour vous aider dans vos choix, Ecigplanete a déjà imaginé des packs débutants pour tous les goûts. Si vous avez du mal à faire votre choix de cigarette électronique, ces packs sont fait pour vous ! 

Les facteurs de choix d’une première cigarette électronique

Toutes les cigarettes électroniques sont capables de fournir de la vapeur nicotinée, des arômes et des sensations divertissantes, cependant, chacune d’entre elles recèle des spécifications techniques précises qui optimisent un certain rendu (vapeur plus épaisse ou plus légère), une saveur (profonde ou simple) et une ergonomie (matériel plus autonome, léger ou lourd).

Pour prévenir les mauvais choix et tomber sur une cigarette électronique indomptable qui finira à la poubelle la première semaine, le primo-vapoteur devra donc faire une petite analyse de ses besoins à partir :

  •        Du niveau d’addiction à la nicotine (fumeur occasionnel, fumeur régulier, gros fumeur)
  •        De l’ergonomie et de l’esthétique recherchées (une grosse box élégante ou un petit dispositif discret qui passe partout)
  •        Du e-liquide (E-cig capable de faire ressortir les goûts et sensations attendues) 

1-   Choisir sa première cigarette électronique en fonction de son niveau d’addiction à la nicotine

Contrairement à la fumée du tabac, la vapeur dégagée par la cigarette électronique ne transporte aucune toxine néfaste à la santé et permet donc au fumeur de poursuivre la sustentation du corps et du cerveau en nicotine tout en prévenant les risques de maladies (cancer, gastrites, etc…).

Pour choisir la cigarette électronique qui pourra alimenter avec succès votre corps en nicotine, il faudra prendre en compte votre niveau d’addiction à la cigarette. Voici un petit guide qui éclaircira votre choix :

  •        Pour les fumeurs occasionnels (entre 1 et 9 cigarettes par jour) :

Si vous touchez rarement ou peu à la cigarette, vous n’aurez pas besoin d’une grosse cigarette électronique qui encombrera votre poche tout au long de la journée pour la substituer. En l’occurrence, la sollicitation de la cigarette électronique sera légère (au niveau de la nicotine et au niveau du volume de e-liquide consommé par conséquent) aussi, un simple kit starterdoté d’une autonomie d’énergie et de liquide moyen suffira.

Dans la même rubrique, les box et clearomiseurs à chipset réglables ne sont pas conseillés, sachant que votre besoin se résume à inhaler quelques dizaines de mg de nicotine et non de créer d’immenses vapeurs qui brûlent la gorge.

Pour notre part, nous conseillerons donc les pods sans réglage dotés d’accumulateurs moyens (entre 400 et 900 mAh). L’avantage de ces kits repose dans leurs simplicités d’utilisation, leurs ergonomies, et leurs prix accessibles. En effet, les pods sont de mini-cigarettes électroniques d’une taille de briquet qui ne requièrent aucune expérience dans la vape pour être apprivoisés !

  •        Pour les fumeurs réguliers (entre 10 et 20 cigarettes par jour)

Si vous vous situez dans la catégorie des fumeurs réguliers, vous aurez besoin d’une cigarette électronique qui tienne le rythme au niveau de l’autonomie de liquide et de l’énergie.

Bien évidemment, les fabricants de cigarettes électroniques ont dédié des gammes entières de kits pour vous satisfaire ! Parmi les différentes catégories d’e-cig qui conviennent à votre niveau d’addiction, nous conseillerons donc les kits All In One ou encore les mix Box + clearomiseurs compacts. Ces deux types de cigarettes électroniques ont pour point commun leurs capacités à fournir une autonomie bien plus élevée que les pods, sans être handicapant au niveau de la taille. Par ailleurs, une box + clearomiseur a l’avantage d’être souple au niveau des caractéristiques. En l’occurrence, vous pourrez choisir votre propre box compacte (moins de 10 cm de hauteur) et un clearomiseur différent pour varier les sensations.

  •        Pour les gros fumeurs (plus de 20 cigarettes par jour)

Si vous ne pouvez mettre votre cerveau au repos au moins 30 minutes sans la nicotine, vous avez besoin d’une cigarette électronique endurante qui pourra satisfaire vos besoins durant plus de 20 heures dans une journée.

Ici, c’est l’autonomie de liquide et d’énergie qui s’imposent, aussi, il sera conseillé d’adopter un kit doté d’une grosse batterie (genre 2500 à 4000 mAh) et d’un gros clearomiseur pour tenir le rythme. Effectivement, une grande autonomie d’énergie préviendra les pauses pour « recharge » tandis qu’un gros clearomiseur vous permettra de stocker beaucoup plus de liquide et dans une large mesure, de la nicotine. A cet effet, nous vous invitons à sélectionner des box et clearomiseurs séparés dotés d’un accu simple à grande autonomie ou de plusieurs accus et d’un réservoir supérieur à 5 ml afin de tenir toute la journée.

2-   Choisir sa première cigarette électronique en fonction de son ergonomie et de son esthétique

Plus qu’un substitut nicotinique, la cigarette électronique est également un outil de mode pour beaucoup de vapoteurs. Aujourd’hui, on recense des cigarettes électroniques conçues avec des matériaux très nobles allant du cuir jusqu’aux plaquages en or.

Si vous avez décidé de mettre en avant le côté esthétique d’une cigarette électronique pour marquer votre entrée, la liste des offres est pléthorique, que ce soit pour les pods, les AIO ou les box + clearomiseurs. Pour notre part, nous préconisons les cigarettes électroniques issues de la marque Vaporesso pour commencer en douceur. 

Coté ergonomique, certains kits sont prévus pour faciliter votre utilisation au quotidien. En partant sur la base des catégories, les pods se placent ainsi en tête des meilleures e-cigs ergonomiques, d’ailleurs la plupart d’entre eux démarrent le chauffage par l’aspiration. De ce fait, il suffira d’insérer la cartouche et d’inhaler pour recevoir sa dose. Si vous êtes à la recherche d’un kit léger, discret et facile à manipuler avec plus de capacité, n’hésitez pas à choisir parmi les box compactes célèbres comme les kits Istick Pico de chez Eleaf, le Q14 de chez Justfog ou encore le Nautilus GT de chez Aspire. 

3-   Choisir sa première cigarette électronique en fonction de son e-liquide

La mission d’une cigarette électronique se résume à faire ressortir les sensations et les saveurs procurées par un e-liquide. En tant que primo-vapoteurs, vous pourrez notamment demander à votre dispositif de reproduire les arômes et les sensations de hit de vos anciennes fumées de cigarettes light avec menthol par exemple.  Ceci étant, certains modèles ne pourront pas reproduire à la perfection ces sensations de fraîcheurs et sapidités amères malgré la bonne qualité du e-liquide pour la simple et unique raison que leurs résistances sont inadaptées.

Dans la même perspective, des e-liquides riches en VG mettent certaines cigarettes électroniques en difficulté en raison de la viscosité du jus, engendrant une faible production de vapeur.

Vous l’aurez compris, il est primordial de s’informer sur la compatibilité d’une cigarette électronique avec un e-liquide particulier (qui risque de devenir votre préféré) avant de l’acheter.