Peut-on vapoter si on est enceinte ?

Publié le : 10/11/2022 10:19:42
Catégories : Astuces & Conseils , Santé

 Vapoter quand on est enceinte 


vapoter en étant enceinte


Puis-je utiliser une cigarette électronique si je suis enceinte ? L’addiction tabagique touche de nombreuses femmes dans le monde. En France, 30 % des femmes enceintes sont fumeuses. Si certaines futures mères décident d’arrêter complètement de fumer lors de la période de grossesse, certaines d'entre elles, s'interrogent si elles peuvent recourir à la cigarette électronique afin de se sevrer du tabac. La réponse est oui ! Découvrez les raisons pour lesquelles vous pouvez vapoter si vous êtes enceinte dans cet article. 




vapoter quand je suis enceinte

Vapoter plutôt que fumer 

La cigarette électronique est promue par la communauté médicale en raison de sa faible nocivité ainsi qu’à son aide précieuse lors du sevrage. Le Royal College of Midwives, le premier syndicat britannique des sages-femmes argumente en faveur de la vape dans un rapport en mai 2019. Il stipule que les fumées produites à l’aide d’e-cigarette n’ont que peu de chance d’engendrer des risques pour la santé de la mère et de l’enfant à naître et qu'il ne devrait également en rien affecter l’allaitement. De ce fait, il encourage les femmes enceintes à s’initier à la vape en vue de réduire, si ce n’est d’éliminer la consommation de nicotine délivrée par la cigarette classique et pour se sevrer du tabac. 


Est-ce que les e-liquides présentent un risque pour la femme enceinte ?

Une majorité des professionnels de santé ont déjà réalisé un plaidoyer en faveur de la vape. Les e-liquides à vaporiser sont composés de substances non néfastes à la santé. La base PG/VG, dans laquelle les arômes alimentaires sont dilués, est composée de propylène glycol et de glycérine végétale qui se retrouvent couramment dans les produits alimentaires et cosmétiques. Sachez que les fabricants d’e-liquides accordent une attention particulière aux proportions de leurs recettes.

Sans compter que depuis la 
TPD (Directive européenne sur les produits du tabac)
, tous les eliquides sont soumis à un contrôle qualité avant leur mise sur le marché français auprès de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail).

Ainsi, par inférence, nous pouvons conclure que les eliquides ne sont pas susceptibles de nuire à la santé. En vue d’appuyer cette thèse, des chercheurs de l’université de l’Ohio ont exposé une vache enceinte aux vapeurs de cigarettes électroniques. Les poumons du veau qu’elle a mis bas ne présentent aucune modification des tissus à la naissance. Ainsi, si vous êtes enceinte et que vous vapotez, sachez que vous ne mettez pas votre futur enfant en danger.

Est-ce que vapoter augmente les risques d’accouchement prématuré ?

Une des principales préoccupations des futures mères est de savoir comment la cigarette électronique risque d’impacter sur l’accouchement. Selon une étude menée par American Journal of Obstretrics Gynecology, le vapotage n’expose pas la femme enceinte à un accouchement prématuré ou à un bébé en sous poids.

En effet, les docteurs Brendan P. McDonnell et Carmen Regan, spécialistes supérieurs en obstétrique et gynécologie à l'Hôpital universitaire pour femmes et enfants en bas âge de Coombe, à Dubli, ont mené une étude sur une population de 129 futures mamans vapoteuses. À la naissance des bébés, les résultats ont été encourageants. En effet, les nouveaux-nés pèsent en moyenne 3,482 kg, une masse similaire à celle des bébés mis au monde par des femmes non fumeuses et supérieure à celle des enfants des femmes fumeuses à l’accouchement. Par ailleurs, les bébés des vapoteuses ne présentent aucune trace de difficultés respiratoires.



arrêter de fumer quand on est enceinte

Pourquoi est-il préférable de vapoter pour les femmes enceintes ?

L’addiction au tabac relève d’une maladie, selon les dires de la Docteure Marion Adler, tabacologue à l'Hôpital Antoine Béclère de Clamart. Au lieu de condamner les femmes fumeuses lors de leur grossesse, il est plus productif de les orienter vers des solutions viables. Le sevrage tabagique reste une étape importante et extrêmement difficile. Il est donc normal de se tourner vers des substituts nicotiniques tels que la cigarette électronique qui démontre la meilleure efficacité en termes de sevrage tabagique contrairement aux patchs de nicotine par exemple.

En effet, selon l'étude Cochrane, le taux de réussite de ceux qui ont réussi à arrêter de fumer avec les substituts nicotiniques était de 6 % contre 9 % voire 14 % pour ceux qui ont utilisé une cigarette électronique nicotinée ou non. Et si vous hésitez encore à passer le pas, étiez-vous au courant que votre mutuelle complémentaire santé pouvait rembourser l'achat d'une cigarette électronique quand vous émettez le souhait d'arrêter de fumer ?