Le Steep : le secret d’un bon DIY réussi

Publié le : 20/11/2017 20:25:07
Catégories : Astuces & Conseils

Le Steep : le secret d’un bon DIY réussi

Les avantages du steep corrigé

Le verbe anglais «To steep » signifie macérer ou infuser. En pratique, il est utilisé dans le monde du vapotage pour désigner une méthode qui consiste à rehausser ou accentuer les saveurs des e-liquides et sont globalement conçus de manière artisanale. En réalité, ce sont les adeptes du DIY ou Do It Yourself (fais-le toi-même) qui ont recours à cette opération. Dans cette euphorique expérience en chimie, le but est simple : fabriquer soi-même son e-liquide et le laisser macérer pendant un bon bout de temps pour pouvoir le savourer lorsque la maturation est complète.
Remarquez que le Steeping est différent du Breathing et qu’il ne faudrait pas les confondre au risque d’être induit en erreur. Ces deux opérations sont distinctes l’une de l’autre, certains vapoteurs procèdent au breathing qui est le fait de faire évaporer l’odeur de votre e-liquide. Constitués de molécules très volatiles, les liquides peuvent directement perdre leur saveur suite à ce procédé. Ceci est plutôt déconseillé par conséquent.

Les avantages du steep corrigé

Cet affinage nécessite cependant des manipulations précises et une durée qu’il faut respecter afin d’obtenir un bon résultat. Il existe ainsi des méthodes de steeping variées bien que le sujet dont il est question est classé parmi les DIY. On distingue par exemple celle de l’oxydation du liquide, la maturation par effet de lumière et celle qui se conditionne par l’intermédiaire d’une chaleur optimale. Ces différents processus nécessitent ainsi une connaissance de base des éléments qui composent l’e-liquide.

La composition des e-liquides

C’est dans les cartouches de cigarette électronique que sont intégrées les e-liquides. Selon les marques et les gammes présentes sur le marché de la vape, on en distingue de nombreuses variétés. Quels que soient leurs saveurs, ils sont tous constitués de composants communs.

1- Le Propylène Glycol aussi appelé PG est l’ingrédient principal de l’e-liquide. C’est lui qui, en chauffant grâce à la résistance et à la batterie de l’e-cig, donne la fumée ou la vapeur lorsque l’on inhale. Cependant, certains e-liquide n’en contiennent pas.

Les avantages du steep corrigéLes avantages du steep corrigé

2- La glycérine végétale ou GV est un liquide de consistance visqueuse qui entre dans la composition de l’e-liquide. D’origine végétale, elle permet d’obtenir une fumée très épaisse et dense quand on vapote. La plupart du temps, elle est inférieure ou égale à la teneur en Propylène Glycol car sa viscosité accentue l’encrassement de la cigarette électronique.

Les avantages du steep corrigé

3- L’eau et l’alcool qui sont les fluidifiants du liquide dédié à l’e-cig. L’alcool en particulier joue un rôle important dans la maturation des DIY à fortes quantité de VG. Malgré que leur taux y est plutôt infime et dépasse très rarement les 2% de la composition de l’e-liquide. Au-delà, ça pique !

Les avantages du steep corrigé

4- La nicotine : elle est soit inexistante, soit présente dans les e-liquides à partir de 6mg/ml jusqu’à 19,6mg/ml. Si un individu choisit d’arrêter de fumer et opte pour la cigarette électronique comme moyen de sevrage, le taux de la nicotine devra être mesuré en fonction de sa consommation ultérieure. Il est important de signaler ici que la nicotine est réticente en matière de steeping par décantation ou de vibration.

5- Les arômes sont variés et il revient à chaque personne de choisir la saveur qu’il souhaite se procurer. Toute une palette de saveurs est disponible afin de satisfaire les papilles des vapoteurs. Ils sont élaborés à partir d’inspirations culinaires, de confiseries, de fruits, de boissons en tous genres, de légumes et même le goût du tabac. Pour les amateurs de goûts, un bon steep permet d’accentuer les effets des arômes.

Les avantages du steep corrigéLes avantages du steep corrigé

Représentant une stratégie pour arrêter de fumer, la qualité d’un e-liquide est très importante. C’est pour cela que le steeping nécessaire. Lorsque votre e-juice a perdu de son odeur ou que celle-ci semble en altérer une autre, il permet de concentrer les saveurs spéciales en fonction de la technique que vous utilisez (chaleur, remuage…). Le recours au steeping concerne surtout les liquides forts : composé exclusivement de VG et d’alcool, pour les solutions à saveurs gourmands et les liquides tabacs par exemple.

Pourquoi le steep est important ?

Les avantages du steep corrigé

L’objectif principal d’un fait maison, c’est la recherche d’un goût personnalisé. Tout comme le vin, si vous voulez que votre liquide soit mature, il faut la reposer et la conditionner pendant un bon bout de temps. Les techniques sont différentes, pour le steep le temps n’est qu’une des nombreuses alternatives, mais le principe est le même.

La question qui se pose est la suivante : pourquoi le liquide doit être mature ?

Les avantages du steep corrigéLes avantages du steep corrigé

Exceptionnellement, il y a des vapoteurs qui ne se soucient pas du steeping pour des raisons simples. Certains ont besoin de faire leur DIY que pour des besoins en vapeur. On peut parfois créer un e-liquide avec juste une base de 10 ou 20 pour cent de propylène glycol avec un maximum de Glycérine végétale plus ou moins nicotinée. Pas besoin de quoi que ce soit d’autre, juste pour la vapote et le gros nuage ! D’autres n’utilisent pas de techniques de steep pour des raisons de goût ! Sachant que la maturation vise surtout à créer une chimie naturelle qui concentre les ingrédients, qui n’est pas du tout synonyme de réussite ni d’échec d’un DIY. Cela dépend en gros du choix du vapoteur.

Intéressons-nous maintenant aux vertus du steeping . Faire son liquide c’est un peu comme de la sorcellerie, comme si on préparait un élixir de jouvence par exemple. Il faut se préparer minutieusement, savoir doser avec une grande précision les ingrédients et respectez son conditionnement pour que la solution ne devienne pas un poison autrement. Le mot est peut-être quelque peu exagéré mais cette comparaison met en lumière un bon nombre de vapoteurs, qui se plaignent de ne pas avoir réussi à retranscrire la sensation et le goût qu’ils recherchaient à cause d’une mauvaise maturation.

Les avantages du steep corrigé

Le steep par conséquent reste une étape quasi-essentielle pour les perfectionnistes, et qu’on se le dise : il n’y a rien de plus frustrant que d’avoir perdu son temps à tout préparer et tout gradué pour finir à une vapeur fade .

Les avantages du steep corrigé

Si vous faites partie de ces passionnés de la recherche, ne sous estimez pas cette étape et appliquez-vous à l’exécution des principes qu’il faut. Le steep n’est pas une manipulation au sens propre du terme, c’est plutôt une macération du liquide qui demande à se reposer afin d’atteindre la bonne fusion pour pouvoir créer le goût et la sensation que vous recherchez. La pratique du steep n’est pas difficile, le facteur principal : c’est le temps. Voici comment ça marche :

Les e-liquides sont fabriquées à l’aide de matériaux distincts que sont la base (PG et VG), l’arôme, et la nicotine. Ces éléments chimiques sont destinés à être mélangés pour obtenir une solution homogène. Une fois liquéfiés, ces éléments entament une réaction moléculaire qui permettra aux cellules de ne former qu’un seul corps homogène. C’est le phénomène de maturation. Une nuance de densité et de concentration de ce liquide fera que sa réaction face à la résistance (l’atomisation) soit différente. C’est l’objet du steep ! Plus votre liquide se reposera, plus les molécules s’uniformisent et plus le goût sera accentué. Cependant, chaque liquide cherche à produire une sensation différente, le temps de repos qu’il nécessite n’est pas uniforme dans le sens où le dosage des ingrédients ne l’est pas non plus. Une configuration précise définit le temps qu’il faut à chaque solution.

Les avantages du steep corrigé

Le temps de steep selon le dosage et la nature des ingrédients

Heureusement, le monde de la vape est devenu si vivant que les nouveaux n’ont pas à se sentir perdu. Les expériences faites par les gourous du nuage profitent à ceux qui n’ont pas les moyens de faire leurs propres expériences. Imaginez le nombre d’essai qu’il aurait fallu pour trouver un bon compromis entre les arômes et la base avant d’obtenir un liquide parfait, le temps perdu à essayer les steeps en cherchant les effets convenables.

Grâce au vécu des pionniers, ces principes de dosage et de réglementation de la maturation ont été formulés afin qu’aucune erreur ne puisse gâcher la personnalisation de votre liquide. Il existe une multitude de variation du temps de steep selon la solution que vous avez synthétisée.

Voici donc la liste des ingrédients suivi de leur temps de repos pour un bon steep :

Pour les arômes :

 

● Fruités mono-arômes : de 0 à 5 jours.
● Fruités complexes : de 3 à 7 jours si 100% fruit
● Menthes, anis, absinthes, réglisses, cafés, épices, vanilles : 1 à 2 semaines
● Liquides contenant de l’alcool : à partir de 2 semaines
● Liquides gourmands : 2 à 3 semaines
● Tabacs : jusqu’à 4 semaines.

La base quant à elle détermine la facilité pour les ingrédients (la nicotine, les arômes) à s’interagir. Une base à forte concentration de glycérine végétale met plus de temps à fusionner avec les arômes complexes du fait de la composition chimique qui la compose, et qui nécessitera en conséquence plus de temps que si elle était dominante en propylène glycol. Cet étalonnage VG/PG ne modifie en rien la qualité ni la saveur du liquide mais influe cependant sur le temps de steep qui risque de tout modifier s’il n’est pas respecté.

La nicotine est un alcaloïde pas très rebelle, qui ne met pas beaucoup de temps à s’imprégner avec les autres éléments, mais qui ne doit pourtant pas être exposé à certaines techniques comme le remuage ou la vibration et surtout la chaleur.

Marre d’attendre ? Que faire si on n’a pas le temps ?

Les avantages du steep corrigé

Si on a bien compris que le steeping est important et que le respect de la durée est primordial, on n’est pas pour autant dotés de la même patience. A force de croire qu’il faut se comparer à un viticulteur pour pouvoir goûter sa potion, les vapoteurs ne se sont pas tourné les pouces pour chercher une alternative à cette attente. Des systèmes ont alors surgi des têtes pensantes afin d’abréger le temps de steep.

Les techniques les plus utilisées sont mécaniques. Certains ont déduit que pour accélérer l’uniformisation des molécules du liquide, il faut donner un coup de pouce à la nature. Ainsi, on retrouve les procédés d’émulsions et de vibration. Les infimes particules qui ne sont visibles à l’oeil nu sont amovibles grâce à des micromouvements uniformes et répétitifs. Le système constitue à placer la fiole dans une machine vibrante ou en le secouant fortement pendant plusieurs minutes et le laisser reposer ensuite. Par ailleurs, il n’y a pas de certitude sur le résultat chimique du liquide. C’est simplement une hypothèse qui semble raisonnable du point de vue scientifique qu’on ne peut vérifier avec précision, et qui ne garantit pas le même effet que sur la maturation simple.

Les avantages du steep corrigé

Une seconde pratique est répandue pour accélérer un steep. Il fait appel à un principe chimique connu qui consiste à exposer le liquide à une température élevée pendant une durée déterminée. La chaleur agit sur les molécules comme un excitant, et les entraînent à partager des énergies qui sont en fait des incitateurs de fusion. Plusieurs possibilités sont concevables ; la chaleur par le feu direct, le bain marie, le micro-onde (faire attention à l’oxydation) et bien d’autres encore. En théorie, une heure d’exposition dans un environnement à haute température équivaut à une semaine de steep. Encore une fois, ce sont des pratiques qui ne sont pas validées scientifiquement mais qui apportent cependant de bons résultats.

Les avantages du steep corrigé

Bien évidemment, pour encore plus de rapidité, on pourrait combiner ces deux techniques. En faisant remuer ou vibrer la fiole dans un bol d’eau chaude pendant une heure multiplierait théoriquement, de deux fois le processus de macération.

La conservation des liquides conclut cet article. La solution la plus perspicace du steeping malgré ces différentes techniques reste le seul et unique repos dans un environnement sain. En effet, si le résultat attendu d’une maturation est la fusion des éléments, la vitesse de celle-ci est tout aussi influente. On peut ainsi faire face à deux maturations différentes. Il en est de même pour la décantation ou le « breathing » qui est une autre technique de maturation par oxydation. Mais pour ceux qui choisissent de pratiquer le repos direct du liquide, veillez bien à choisir un endroit sec, sombre et à l’abri de la chaleur en vous munissant de l’arme qu’il faut : principalement la patience !