Cigarette électronique et fréquence d'utilisation


Comment déterminer la fréquence de vapotage de la cigarette électronique ?

Les nouveaux vapoteurs sont souvent soumis à un même dilemme : à quelle fréquence vapoter la cigarette électronique en vue de ne pas ressentir les effets du manque de nicotine durant la période de transition ? Cette question est difficile à aborder étant donné qu’elle fait appel à de nombreux paramètres tels que les niveaux d’addiction à la nicotine, la dépendance à la nicotine, le matériel utilisé et votre manière de vapoter. Ainsi, les paramètres différant d’une personne à l’autre, il n’existe à ce jour aucun moyen de déterminer avec exactitude la fréquence de vapotage générale idéale. Cependant, des recherches avancent que 10 ml d’e-liquide correspond à 3 000 bouffées ; sachant qu’une cigarette traditionnelle est égale à 15 bouffées. Il devient alors possible de calculer la quantité d’e-liquide à vaper en fonction du nombre de cigarettes quotidien.

-

Comment le taux de nicotine impacte-t-il sur la fréquence de vapotage ?

La nicotine de l’e-liquide pénètre moins rapidement dans le sang que celle contenue dans la cigarette classique. Il est donc normal que vous ayez l’impression de beaucoup vapoter lors de la période de sevrage tabagique : votre organisme essaie de satisfaire ses besoins nicotiniques. Une fois vos envies assouvies, vous interromprez automatiquement votre séance de vape. Néanmoins, si vous avez opté pour des e-liquides aux taux de nicotine insuffisants pour vos besoins journaliers, vous aurez tendance à expérimenter les effets du manque et ainsi, à adopter un rythme de vapotage effréné. Ainsi, nous vous recommandons d’ajuster le taux de nicotine en fonction du nombre de cigarettes que vous aviez l’habitude de fumer.

Pour choisir le taux de nicotine de vos e-liquides de manière responsable, il faut garder les propriétés de la substance à l’esprit. En effet, une concentration trop faible s’avère inefficace tandis qu’une teneur trop forte entraîne des effets secondaires indésirables comme une gêne ou une irritation au niveau de la gorge ; ou dans des cas plus extrêmes des nausées ainsi que des maux de tête. Aussi, à titre indicatif :

-

Quelle relation existe-t-il entre la composition de votre e-liquide et la fréquence de vapotage ?

La composition de l’e-liquide en elle-même influe sur la fréquence de vapotage. Un PG élevé favorise un tirage indirect MTL qui invite à des inhalations plus rapprochées. En revanche, un taux de VG élevé est propice à une inhalation directe favorisant des bouffées plus denses et espacées. D’un autre côté, le matériel choisi revêt aussi une importance capitale. En effet, le type de vapoteuse détermine la vitesse de consommation d’e-liquide. Si vous souhaitez faire preuve de parcimonie, mieux vaut préférer les appareils à faible puissance.

-

Quelle quantité d’e-liquide prévoir en fonction de sa fréquence de vape ?

Les vapoteurs qui s’initient aux plaisirs de la vape s’interrogent souvent sur leurs consommations potentielles en e-liquides. Or, même si établir une estimation est à priori possible, il est à rappeler qu’à cause des facteurs précédemment cités, les valeurs restent très approximatives. Ainsi, proportionnellement au nombre de cigarettes fumées quotidiennement, nous parvenons aux résultats suivants : 30 cigarettes par jours équivalent à une consommation mensuelle de 8 à 10 flacons de 10 ml d’e-liquide. En d’autres termes, le vapoteur devra prévoir environ 2 flacons par semaine. 20 cigarettes par jour correspondent à 5 à 8 flacons de 10 ml mensuels, soit un flacon et demi par semaine. Enfin, 10 cigarettes journalières impliquent une consommation moyenne de 2 à 4 flacons de 10 ml par mois ; soit près d’un flacon hebdomadaire. Toutefois, la consommation moyenne ne pourra être établie qu’une fois que vos nouvelles habitudes se seront installées. 

-

La fréquence de vapotage avec la cigarette électronique est-elle la même comparée à la cigarette classique ?

En adoptant la cigarette électronique, vous remarquerez immédiatement que votre fréquence de vapotage a augmenté, si vous comparez celle-ci à la fréquence à laquelle vous fumiez la cigarette électronique. Ne vous en inquiétez pas. La nicotine présente dans la composition de l’e-liquide ne comprend aucun additif. De plus, elle est plus lentement assimilée par l’organisme. Résultat, vous aurez tendance à privilégier des bouffées plus lentes, régulières et espacées. Il vous faudra alors augmenter votre fréquence de vapotage en vue de satisfaire pleinement vos besoins en nicotine.

-

Voir aussi : Comment choisir sa cigarette électronique ?

Cigarette électronique et fréquence d'utilisation 4.8 1 5 61865