Comment acheter, entretenir et changer sa résistance ?

Publié le : 27/11/2017 23:07:27
Catégories : Astuces & Conseils

Ne contenant ni tabac, ni combustion, c’est par l’intermédiaire de la chaleur émise par la résistance intégrée dans un atomiseur , ou un clearomiseur , qu’une vapoteuse peut produire l’aérosol qui lui est spécifique. En fait, il s’agit de cette belle brume de fumée obtenue après inhalation d’une cigarette électronique. La résistance de cette dernière est constituée d’un fil métallique rallongé d’une mèche qui produit de la chaleur au moment où le courant électrique le traverse. Globalement, elle a pour fonction principale de transformer le liquide en vapeur.

changer votre résistance

Ce qu’il faut savoir à propos des résistances des cigarettes électroniques

Pour une explication plus poussée et sans entrer dans le jargon très technique de l’électronique, à première vue, la résistance propre à la cigarette électronique est formée par une partie chauffante et une mèche. Cette dernière est la partie imbibée par le liquide. Elle dispose aussi de deux pôles qui véhiculeront le courant électrique fourni par la batterie de l’appareil.

changer votre résistance

Avant de se mettre à l’e-cig, mieux vaut se renseigner au maximum pour ne pas se heurter à des accidents qui sont souvent causés par des gestes anodins. La plupart sont en effet dus à de fausses manipulations ou installations de votre appareil et peuvent par conséquent provoquer des brûlures intenses. Aussi, il est nécessaire de prendre en compte la valeur de la puissance de votre résistance.

changer votre résistance

Dans le même sens d’idée, il est important de savoir que pour un même voltage de la batterie d’un e-cig, si sa valeur est basse, la production de vapeur sera conséquente. Sur le marché, il existe des cigarettes électroniques qui proposent des options de réglage de cette résistance. Si elle est trop élevée ou, au contraire, trop basse, un risque de court-circuit peut survenir. Cet accessoire essentiel à une vapoteuse ne doit pas être sous-estimé.

Pour éviter ce type d’erreur, mieux vaut opter pour des dispositifs automatiques ou à voyants lumineux. Encore mieux, choisir une e-cig dotée d’une protection contre les basses tensions serait encore plus judicieux. Outre la gestion de son alimentation électronique, il est également possible d’en régler le flux d’air entrant afin de ne pas rompre le filament de la résistance au point de la détériorer. Tous ces modèles d’appareils étant disponibles sur notre site, vous aurez un vaste choix pour profiter pleinement des plaisirs de la vape.

Comment choisir intelligemment la résistance de votre clearomiseur ?

changer votre résistance

Que ce soit pour les volumes de vapeurs, le respect des saveurs de tout e-liquide ou pour sa durée de vie, la résistance est un accessoire indispensable afin de parfaire la qualité du vapotage .

Il existe une grande variété de marques qui proposent des résistances adaptées selon le besoin de chaque vapoteur. On distingue ainsi : celles à basse résistance, dédiées aux Mods et e-cig à forte puissance qui ont un impact direct sur la température de la vapeur ; puis celles de haute résistance qui sollicitent plus l’utilisation du filament de la résistance et accentueront la limite de sa durée de vie.

Remarquez également que les têtes d’atomiseur ou clearomiseur peuvent varier et les résistances qu’elles supportent sont également différentes. On distingue ainsi :

 

● Les Dual Coil qui portent deux résistances ou peuvent en supporter deux
● Les Single Coil qui ne peuvent porter qu’une seule résistance

changer votre résistance

Pour ce qui est différents types de résistances, on a :

● Les Sub-Ohm qui sont les résistances de valeur très basse
● Les BDC ou Bottom Dual Coil qui sont des résistances doublées placées sous le clearomiseur
● Les OCC ou Organis Cotton Coil désignant les résistances conçues avec du coton biologique
● Les BVC ou Bottom Vertical Coil qui sont des résistances verticales placées en dessous du clearomiseur

changer votre résistance

Le nettoyage et l’entretien de votre résistance

changer votre résistance

Avant d’entrer dans les détails, il est important de remarquer que la plupart du temps, le souci avec les résistances concerne plus leur encrassement et sans plus, puisque cela altère votre performance de vape.

Pour le nettoyage de la résistance de votre e-cig, plusieurs techniques et astuces rapides peuvent être effectuées. Les vapoteurs les plus expérimentés choisissent d’utiliser de l’éthanol à 90% en le laissant tremper jusqu’à ce que le décrassement rende une coloration transparente. La résistance est ensuite séchée au coton hydrophile et mise à l’air libre pour éviter une quelconque humidité ou un arrière-goût en vapotant.

changer votre résistancechanger votre résistance

Mise à part cette technique peu onéreuse mais efficace, une autre alternative (interdite depuis le mois d’Avril 2015) peut être faite avec la technique du Dry Burn . Il s’agit en fait d’un nettoyage par brûlage d’une infime partie des résidus de liquide autour de la résistance. Ce processus est complètement achevé lorsqu’il n’y a plus de fumée qui sort du clearomiseur.

changer votre résistance

Le nettoyage ne peut pas toujours régler les problèmes liés aux capacités de la résistance de votre vapoteuse. Généralement, il est plus intelligent de la changer et même de remplacer tout le clearomiseur pour plus de sûreté. Aussi, il existe des signes qui annoncent forcément qu’il n’est plus utile de nettoyer la résistance, mais directement de la changer. Primo, quand vous vapotez, vous ne parvenez plus à ressentir le goût aromatique de votre e-liquide, un peu comme s’il n’avait plus de saveur, mais qu’il en ressort un goût assez prononcé de café brûlé. Secundo, quand on constate une faible quantité et une basse densité, lorsque le volume de la vapeur diminue. Tertio, quand il n’y a aucune réaction de la part de votre résistance lorsque le bouton d’activation de la batterie de l’e-cig est déclenché.

Quand le « Dry Hit » traduit comme le « Coup Sec » en Français vous prend…

changer votre résistance

C’est dans le clearomiseur que le phénomène prend sa source. Hébergeant la mèche de la résistance traversée par l’e-liquide de la vapoteuse, l’on est en présence d’un dry hit quand celle-ci doit être réapprovisionnée. Plus précisément, c’est ce volume de liquide manquant qui fait qu’on a un goût de brûlé lorsqu’on inhale son e-cig. En fait, on ne vapote plus comme il faut, on aspire juste la mèche de l’appareil et ceci lui donne un goût plutôt désagréable.

Dans ce cas précis, il est donc nécessaire de rappeler que plus vous utilisez votre cigarette électronique, plus la résistance doit être vérifiée régulièrement. Parmi les vérifications importantes en ces termes, il faut :

 

- S’assurer que la puissance fournie par votre batterie est équivalente à celle de votre résistance. Sur chaque résistance, quelle que soit le type d’e-cig que vous utilisez, des marques chiffrées présentent le niveau de puissance qu’elle peut supporter. Cette dernière est, le plus souvent donné sous forme de deux chiffres séparés par un tiret dont l’unité est exprimée en Watts. Par exemple : 5-15W. Ici, la puissance moyenne qui traverse la résistance est comprise entre 5 et 15 Watts. Par conséquent, il faut toujours se fier à cette indication pour davantage de sécurité.
- Penser à vérifier de temps en temps le niveau d’e-liquide présent dans le dispositif.
En principe, pour une meilleure sensation, votre clearomiseur doit toujours être imbibée sur chacune de ses ouvertures et automatiquement, la tête de votre résistance ne devra pas être asséchée. Pour vapoter en toute sérénité sur ce genre de coil, cette vérification doit être naturelle et obligatoire.
- Utiliser le bon e-liquide. En effet, il est tout aussi important de mesurer la teneu r PG/GV de votre liquide, car celui-ci doit correspondre à votre résistance. Quelle relation me diriez-vous ? Une explication s’impose. Tout e-liquide est constitué de deux ingrédients principaux : le Propylène Glycol ou PG et la Glycérine Végétale ou GV. Le premier composant joue le rôle de base liquide,il s’adapte plutôt aux résistances élevées, qui laissent sentir le goût et les arômes . Sa valeur peut atteindre jusqu’à 80% dans certains e-liquides, voire plus encore. Le second composant, lui, donne la densité et la vapeur à l’e-liquide grâce à sa viscosité. Sa quantité peut influencer dans le fonctionnement de la résistance de votre clearomiseur surtout s’il ne dispose que de petites ouvertures.
Pour pallier aux soucis qui se rapportent aux liquides, il est préférable d’opter pour celui qui s’adapte au mieux à votre résistance. Généralement, un ratio de 50 % en PG et 50% en GV reste l’option la plus prisée, quand on vient d’emménager dans le monde de la vape.
- Adapter votre appareil en fonction de votre mode de vapotage pour définir la résistance correspondante. D’un côté, soit vous inhalez directement jusqu’aux poumons ; soit de manière plus soft en passant d’abord par la bouche avant d’intégrer les poumons.
Pour la première option, il est évident que la résistance chauffera davantage pour vite griller contrairement à la seconde option. De ce fait, choisissez la cigarette électronique dont l’accu et la résistance s’adaptent à votre mode de tirage !

En cas de doutes sur l’utilisation optimale des performances de votre résistance, des conseils sur leur entretien ou pour vous aider à apprivoiser un éventuel Dry Hit , n’hésitez pas à contacter notre service clientèle qui se fera un plaisir de vous répondre au plus vite.