Différences entre simple et dual coil


UN CHOIX COMPLIQUÉ

Vous avez enfin trouvé un atomiseur idéal pour vous. L’étape la plus difficile étant passée, il vous reste néanmoins un dernier choix à faire. Vous devez donc choisir entre un montage en simple ou en double coil. Pas de quoi s’affoler ! Cette étape est cruciale, mais n’est pas difficile pour autant.

Il existe des atomiseurs reconstructibles qui n’acceptent que les configurations en simple coil. Et évidemment, il en existe d’autres qui se montent uniquement en double coils. Cependant, beaucoup d’autres atomiseurs autorisent les deux types de configuration. 

-

LE SIMPLE COIL

Plusieurs avantages s’offrent à vous si vous optez pour une configuration en simple coil. Puisque vous n’aurez qu’une seule résistance à manipuler, monter le coil sera un jeu d’enfant. C’est d’ailleurs parfait pour les débutants dans le domaine et pour ceux qui ne veulent prendre aucun risque. Un autre avantage est que le montage avec un seul coil est amené à consommer moins de liquide, car il fonctionne avec une très basse puissance, et donc, vous permettra d’économiser également quelques pourcentages de batterie en plus ! 

Ainsi, un simple coil a bien des avantages mais en contrepartie, la production de vapeur sera évidemment plus faible. N’espérez donc pas produire des vapeurs denses avec cette configuration. Le temps de chauffe proposé par la configuration en simple coil sera également plus long que celui avec deux coils.

En résumé, si vous recherchez une excellente restitution des saveurs et que vous ne voulez pas consommer trop d’e-liquide ni trop de batterie, la configuration en simple coil est faite pour vous !

-

LE DOUBLE COIL

Si vous êtes un cloud chaser confirmé, le double coil sera indubitablement la meilleure option pour vous ! Vous devrez par ailleurs être beaucoup plus attentif. Vous serez amené avant tout à vous procurer deux résistances totalement identiques et avec les mêmes valeurs en ohm.

Il est maintenant temps de passer à l’installation. Positionner le double coil est une étape difficile. En effet, couper les pattes des coils à la bonne longueur est primordial pour éviter un court-circuit. Une fois les coils parfaitement fixés, le plus dur est encore à faire ! Il vous faudra passer à la stabilisation. Une chauffe homogène des deux coils est une étape importante pour vous assurer une bonne vape. Ainsi, les deux coils doivent rougir simultanément de façon uniforme pour éliminer les risques de dry hit.

Le plus dur est enfin terminé. Vous pouvez maintenant insérer la mèche de coton et verser votre e-liquide. À votre grande surprise, vous obtiendrez une vapeur généreuse et le temps de chauffe est également plus court grâce aux deux coils qui véhiculent la chaleur à grande vitesse. Mais il y a toujours une contrepartie ! Qui dit vapeur dense dit grosse consommation. Contrairement à un montage à simple coil, le montage à double coil consommera plus vite l’e-liquide, mais également l’énergie de votre batterie. Veillez donc à vous réapprovisionner régulièrement en liquide.

-

LA PARTIE MATHÉMATIQUE

Un dernier point important à prendre en compte est que le double coil aura une valeur en ohm inférieure à celle d’un simple coil. En effet, en combinant deux coils, leurs valeurs ohm ne s’additionnent pas. Par exemple, avec deux coils à 1 ohm, vous obtiendrez une valeur approximative de 0.5 ohm. Il faut donc diviser la valeur initiale par deux pour connaître la valeur en ohm de votre configuration à double coil.

Vous maîtrisez enfin les b.a.-ba du simple coil et du double coil. Il ne tient plus qu’à vous de choisir le montage qui vous convient le mieux. Si vous faites partie des débutants qui veulent s’essayer aux reconstructibles, nous vous recommandons fortement d’opter pour le simple coil. C’est un bon moyen pour se familiariser avec les coils et de se préparer pour les montages beaucoup plus complexes car, sachez que même les quadruples coils existent.

-

Retrouvez tous nos atomiseurs

Différences entre simple et dual coil 4.8 1 5 60013