Vapoter est-il moins cher que fumer ?


La multitude des modèles, les pièces usables, la consommation en e-liquide et l’entretien général d’une cigarette électronique sont à la base des réticences financières des fumeurs en quête d’une alternative nicotinique. L’investissement dans une e-cig peut sembler colossal par rapport à la cigarette traditionnelle lorsqu’on survole tous les paramètres requis par le dispositif pour une expérience satisfaisante. Cependant, une étude approfondie des besoins suivie d’une comparaison des prix finaux pourrait faire pencher la balance du côté de la cigarette électronique contrairement à ce que la majorité des gens pensent. Voici les détails !

-

Un investissement qui répond aux besoins

Dans sa forme la plus pure, une cigarette électronique est composée d’une batterie, d’un atomiseur/clearomiseur contenant une résistance, d’un réservoir de e-liquide et d’un embout buccal. Les toutes premières versions de e-cigs (dits vape pen) lancées sur le marché proposaient notamment cet assemblage avec une fourchette de prix de 10 à 15 euros.

Aujourd’hui, la technologie de la cigarette électronique a nettement évolué et offre des appareils plus performants capables de donner plus d’autonomie de batterie (jusqu’à plusieurs jours pour certains), plus de puissance de chauffe, plus de capacité de stockage de jus, et plus de vapeur. Ainsi, il est tout à fait possible de retrouver des modèles de plus de 200 euros, mais aussi des versions plus allégées de 30 euros !

Vous l’aurez compris, l’investissement aveugle dans une cigarette électronique peut coûter très cher lorsqu’on ne définit pas les besoins et les attentes envers l’appareil en amont. Si vous êtes nouveau vapoteur, des catégories baptisées Kits Starters ou Pods qui ne nécessitent aucune expérience antérieure conviendront parfaitement à vos besoins d’ex-fumeur sans coûter trop cher.

-

Le budget de fonctionnement d’une vapoteuse est moins élevé

Comme mentionné en amont, le prix de la cigarette électronique peut varier d’une dizaine à une centaine d’euros selon vos besoins. Ceci dit, l’e-cig devient rentable dès les premières semaines de par le prix très accessible des e-liquides par rapport au tabac.

En effet, la politique européenne sur le tabac est de plus en plus rigide de sorte à pénaliser les fumeurs. En 2020, le prix du paquet de 20 cigarettes en France a atteint la barre des 10 euros tandis que certaines variétés comme les mentholées ont été prohibées du commerce. Un gros fumeur (plus de 20 cigarettes par jour) culminera donc à 300 euros mensuel.

Pour sa part, le prix des flacons de e-liquides s'est stabilisé durant les cinq dernières années avec un coût moyen de 5 euros les 10 ml… le tout pour un taux de nicotine et des saveurs configurables. Considérons qu’un e-liquide de 10ml dosé à 18mg/ml équivaut à 15 cigarettes standards environ (une cigarette recèle entre 12 et 13 mg de nicotine), la consommation totale de e-liquide pour un même taux de nicotine que la cigarette tournerait aux environs des 400 ml mensuel, soit 200 euros (40 flacons de 10mL x 5 euros) !

-

Et le prix des consommables dans tout ça ?

En tant qu’outil électronique doté de pièces variées, la cigarette électronique s’expose à des usures. Dans cette perspective, le remplacement comme l’entretien de certaines composantes doit rentrer dans le budget du vapoteur.

Parmi elles, on recense :

La batterie : La batterie ou accumulateur est une sorte de pile rechargeable amovible ou extractible installée dans le corps de la cigarette électronique. Elle est responsable de l’alimentation du circuit en énergie et de la chauffe du e-liquide dans une large mesure. Généralement, une batterie peut durer plusieurs années avant de perdre de son autonomie suivant le nombre de cycle de charge prévu par les constructeurs. Un cycle correspond notamment à une décharge complète suivie d’une recharge complète (100% à 0% et 0% à 100%). En d’autres termes, l’investissement dans une batterie impacte peu sur le budget du vapoteur.

La résistance : La résistance ou Coil est la petite pièce métallique pourvue d’un fil résistif et d’une mèche destinée à emmagasiner le flux électrique issu de la batterie pour créer la chaleur. Il s’agit de l’élément le plus usable d’une e-cig, aussi son remplacement devrait s’effectuer tous les 7 à 10 jours (parfois plus). Le prix d’une résistance varie de 1 à 4 euros l’unité, et son budget mensuel devrait atteindre les 20 euros maximum.

Les joints et les réservoirs : Des joints toriques et autres accessoires assurent l’étanchéité de vos cigarettes électroniques. Ils sont placés au niveau de l’atomiseur et du clearomiseur (élément stockant le e-liquide et la résistance). Bien heureusement, ces joints sont fournis dans des petits sachets par les vendeurs de cigarettes électroniques, ce qui devrait vous délester d’un certain investissement durant des mois. Il en est de même pour le verre servant de stockage du e-liquide.

-

Encore plus d’économie avec les DIY

Si vous estimez que votre budget total pour la vape est encore trop élevé par rapport à vos moyens, sachez qu’il existe d’autres alternatives permettant de réduire au maximum votre investissement à travers la confection de e-liquides maisons !

Eh oui, le prix moyen d’un flacon de 10ml de e-liquide mentionné en amont résulte du coût de fabrication et du chiffre d'affaires des entreprises de la vape. Pour contourner ce cumul de coûts des matières premières et de la main d’œuvre pesant sur la valeur totale du e-liquide prêt à vapoter, vous pouvez acheter les ingrédients et composer votre e-liquide vous-même pour un prix très bas !

Sur le papier, le coût mensuel d’une formule DIY (Do It Yourself) pour gros vapoteur, composée d’une base de propylène glycol/glycérine végétale, de booster de nicotine, et d’arôme concentré peut être décrypté comme suit :

  • 500mL de base neutre PG/VG (80% du volume total) = 10 euros

  • 20 Boosters de nicotine 20mg/mL (10% du volume total) = 15 euros

  • 100mL d’arôme concentrés (10% du volume total) = 50 euros

Notez que les prix annoncés ici concernent les produits moyens de gamme. Aussi, ils peuvent sensiblement monter ou baisser suivant la qualité et la marque. Cependant, avec ce calcul basique, vous pouvez constater qu’une formule DIY pour gros fumeur/vapoteur n’excède pas les 150 euros mensuel, un budget à des années lumières des cigarettes traditionnelles !

-

-

Retrouvez toutes nos cigarettes électroniques

Vapoter est-il moins cher que fumer ? 4.8 1 5 60013