Flux RSS

Aucun flux RSS ajouté

Test et revue : Box Grus de chez Lost Vape

Publié le : 29/12/2020 16:38:13
Catégories : Mode

Test et revue : Box Grus de chez Lost Vape

La Grus est une box semi-compacte s’adressant aux vapoteurs en quête d’un matériel de haute qualité et polyvalent. Succédant aux modèles Centaurus DNA, cette box offre notamment toutes les options pour une expérience de vape simple et efficace à travers un chipset complet couvrant l’essentiel des modes de sortie, allant de la puissance au contrôle de température, et une compatibilité avec plusieurs accumulateurs via un adaptateur. Fidèle à ses principes, Lost Vape affecte également une grande qualité de construction à la Grus pour la rendre design, robuste et ergonomique à la fois. Voici le test !

Une box high-end signée Lost Vape

Lost Vape est un constructeur de cigarettes électroniques et accessoires de vape reconnu pour ses produits luxueux et fiables. Il est notamment à l’origine des célèbres mods Centaurus qui affichent une finition exemplaire et raffinée tout en restant accessible aux petites bourses.

Aujourd’hui, nous avons donc le plaisir de tester une autre box de la maison ! Baptisée Grus (un nom qui semble peu flatteur quand même !) Cette petite boîte électronique hérite de toutes les petites attentions et minutie de Lost Vape pour devenir l’un des matériels les plus design et épurés du marché.

En effet, l’une des grandes forces de cette box réside dans sa construction et sa forme minimaliste traduite par un mélange de matériaux nobles (alliage métallique, bois, fibre de carbone, résine) et une géométrie bien équilibrée.

Outre son assemblage fin et ses lignes fluides et polies qui rappellent les écus anciens usinés à la main, la Grus est aussi un modèle d’efficacité destiné à un usage trivial. Eh oui, Lost Vape a pris en compte les besoins évolutifs de chaque vapoteur et propose un kit capable de combler toutes les attentes via un compartiment d’accu compatible avec les types 18650, 20700 ou 21700, un plateau de connexion énorme de 30mm (on ne peut pas trouver plus gros clearomiseur sur le marché à l’heure actuelle notamment !) un écran multicolore et bien d’autres technologies intéressantes à l’instar de l’USB-C ou du chipset DNA.

En somme, la Grus a tout pour plaire aux jeunes vapoteurs comme aux experts du nuage de par sa richesse technique et sa finition exceptionnelle. Si vous êtes à la recherche d’une batterie robuste et belle à regarder qui sera capable de pousser à bout votre clearomiseur, cette pépite de Lost Vape est faite pour vous !

Design et construction

Si nous devions trouver une raison principale pour choisir la Grus à d’autres box sur le marché, ce serait pour l’esthétique ! Effectivement, la bête brille de par sa simplicité et attire le regard par la qualité des matériaux, le polissage, l’installation intelligente des contrôles, les petits ornements sur la tranche et la présentation originale du plateau de connexion… bref des petits détails qui reflètent une recherche très approfondie des designers.

Pour commencer notre débrief, résumons les caractéristiques physiques de la box. La batterie mesure 94,6 mm de hauteur pour 40,5 mm de largeur et 30,5 mm d’épaisseur. Vous l’aurez compris, il n’est pas le plus fin, ni le plus léger des box, mais rentre cependant dans la catégorie des compacts.

Côté matériaux, nous retrouvons tout ce qu’il faut pour un matériel rigide qui respire la fiabilité et le luxe à savoir du zinc et de l’alliage pour le corps, du bois, de la fibre de carbone et de la résine pour les panneaux et de l’or (plaqué) pour la connectique.

Au niveau de l’architecture, la Grus arbore une forme rectangulaire avec une certaine protubérance au milieu. En termes simples, il s’agit surtout d’une structure tubulaire insérée dans une armature rectangulaire, raison pour laquelle on aperçoit les deux petites bosses de part et d’autre. Le cylindre se distingue spécifiquement sur la partie haute (pour la connectique) et la partie basse pour (servir de guide aux accus de différentes tailles).

Pour rendre la finition belle et irréprochable,  Lost Vape n’utilise pas de plastique et se contente d’une petite baguette longitudinale installée dans une petite fente sur les deux côtés. Celle-ci constitue  la personnalisation finale au matériel (choix entre du bois ou du carbone).

Pour accéder à la chambre de la batterie ( compatible avec un seul accu), nous retrouvons une petite trappe métallique ronde dotée d’un petit manche. La pièce est fixée par un système de vis à long filetage (il faut trois à quatre tours pour le dévissage complet) et présente trois trous de dégazage de la batterie. A l’intérieur, la surface est dotée d’un isolant pour éviter les éventuels courts-circuits (notamment avec les accus nus ou avec un wrap abimé). Malgré ces belles précautions, nous aurions aimé que la Grus soit étanche et résistante à la poussière.

Enfin, le matériel rassemble toutes les commandes sur la façade principale. Celle-ci est recouverte d’un matériau lisse et noir (en PEI notamment) et présente hiérarchiquement :

-          Un switch physique de forme ronde. Simple et design, il est accessible à la main gauche comme à la main droite. L’amorti est d’environ un millimètre, aussi il n’enregistre aucun cliquetis gênant.

-          Un écran Oled en couleur qui affiche toutes les informations sur la fonctionnalité de la box

-          Trois boutons de formes carrées dont un +/- et une touche de confirmation des options.

-          Un port de charge USB type C non protégé.

Caractéristiques techniques

Conçue pour tous les vapoteurs, la box Grus dispose des spécifications techniques basiques et avancées nécessaires à l’exploitation d’une vape profonde, dense, serrée, avec beaucoup ou peu de hit. En l’occurrence, Lost Vape s’est débrouillé pour que les performances et la technologie intégrée au matériel soient compatibles avec n’importe quel clearomiseur moderne.

Batterie

Comme annoncé en amont, la box Grus est équipée d’un compartiment à accu personnalisable, c’est-à-dire qu’il est compatible avec les accus 18650, 20700 et 21700. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ces nomenclatures, il faut savoir qu’un accu 18650 est une batterie qui affiche 18 mm de diamètre et 65 mm de hauteur. La lecture est similaire pour les autres catégories. Les facteurs puissance et potentiel dépendent aussi de cette taille de l’accu par conséquent. Ainsi, les batteries 21700 et 20700 abritent plus de mAh que le 18650 et sont plus autonomes.

Quel que soit le type d’accu que vous choisirez, vous obtiendrez une bonne autonomie et une performance convenable sur la Grus. En moyenne, une batterie 18650 peut fournir jusqu’à 2500, voire 3000 mAh, ce qui suffit amplement pour remplir une journée de vape. Si vous utilisez cependant des clearomiseurs énergivores (avec des résistances en sub-ohms), préférez les gros accus 21700.

Pour installer l’accu dans son emplacement, il faut dévisser la trappe et installer convenablement la pièce. Un indicateur de polarité est imprimé sur la surface interne de la trappe. Si vous vous trompez de bornes, ne paniquez pas, le système est protégé contre les courts-circuits ! En outre, un adaptateur accompagne la box pour compenser la taille de l’accu 18650.

En ce qui concerne la recharge, on pourra compter sur deux procédés. La première consiste à coupler la box avec un câble type C et la seconde à recharger l’accu via un chargeur externe. Les deux solutions sont pratiques et affichent une vitesse de charge quasi-similaire. Si vous êtes en déplacement, prévoyez donc un second accu pré-chargé pour éviter toute panne ou munissez-vous d’un chargeur amovible (power-bank). Enfin, la fonction Passthrough permettra d’exécuter la recharge tout en poursuivant les séances, ce qui est toujours appréciable lorsqu’on est gros vapoteur.

Chipset

Le chipset intégré à la box Grus est propriétaire. Elle permet notamment d’exploiter une multitude de sorties, à savoir le wattage variable(puissance) qui annonce une fourchette de 5 à 100W, le voltage variable, le contrôle de température pour les résistances montées en Nickel (Ni), Titane(Ti) et Inox (SS316L).

Par ailleurs, la puce prévoit une pléthore de protections pour prévenir les accidents électroniques dus aux mauvaises manipulations. Les options de sécurité intégrées sont :

-          La protection contre la surcharge

-          La protection contre la surdécharge

-          La protection contre les courts-circuits

-          La protection contre la surchauffe

-          Le blocage automatique du switch en cas d’appui trop prolongé

Interface et réglages

Pour contrôler toutes les sorties et vérifier les informations électroniques sur le fonctionnement de la box, Lost Vape affecte une petite interface multicolore au Grus. Encore une fois, il s’agit d’un luxe à petit prix qui ravira les amateurs de matériels design et geek !

L’écran est minimaliste, mais complet. De haut en bas, il affiche :

-          Une barre indiquant la charge de la batterie

-          La valeur de la résistance en ohm

-          La valeur de la puissance en W et le mode choisi (TC, VV, WV, etc…)

-          La durée d’un puff en seconde

-          Le nombre de bouffées

-          Les différentes couleurs et thèmes applicables (bleu clair, jaune, blanc, rouge, vert et violet).

A partir des boutons switch, +/- et select, vous pourrez naviguer et changer les options de la cigarette électronique.

-          Pour démarrer l’appareil, appuyez 5 fois sur le switch

-          Pour naviguer entre les menus, ajouter ou diminuer les valeurs de sorties, utilisez les touches +/-. L’évolution des valeurs électroniques s’opère par incrémentation de 0,1W, cependant il est possible d’atteindre plus rapidement la puissance recherchée en appuyant longuement sur la touche + ou -.

-          Pour verrouiller les boutons +/- et select, maintenez simultanément les boutons switch et +

-          Pour remettre le compteur de puffs à Zéro, maintenez simultanément les boutons Switch et -

-          Pour changer la couleur du thème, appuyez longuement sur le bouton select.

Test des modes

Etant donné que la Lost Vape n’a pas attribué un clearomiseur spécifique à la Grus, nous avons décidé de tester son potentiel sur un atomiseur tout aussi polyvalent à savoir le Melo 5, avec une résistance de 0,3 ohm. Voici quelques chiffres clés concernant les résultats de notre expérimentation.

Performance avec le mode Wattage variable

Comme attendu, la Grus ne rechigne pas devant les sub-ohms et s’empresse de débloquer ses 100W sur le montage de 0,3 ohm pour créer la plus dense des vapeurs. Pour les e-liquides riches en PG, une fourchette comprise entre 20 et 40W est conseillée. Pour les jus visqueux ou full-VG, ne lésinez pas à monter dans les tours et ce jusqu’à 99W !

Performance avec le mode TC

Le mode contrôle de température est efficace et propose des sensations bien distinct suivant le type de fil adopté. Encore une fois, la grande puissance de l’accu permettra d’exploiter tout type de coil (Ni, Ti et SS) pour une personnalisation optimale. La plage de température évolue de 100°C à 300°C, ce qui est énorme pour un kit compact.

Performance générale

En dehors des capacités louables de la Grus à faire profiter les primo-vapoteurs et les experts d’une configuration complète, nous avons également noté les belles performances de la bête en termes d’économie d’énergie et d’ergonomie.

Dans un premier temps, notre équipe a pu tester la box une journée entière avec un rythme de vape soutenu (un puff tous les 10s) et a enregistré une autonomie de 5h. En utilisation normale (vapoter toutes les 30 minutes ou toutes les heures), les accus 18650, 20700, 21700 tiendront avec brio une journée et demie à condition d’utiliser des résistances moyennes (entre 0,8 et 1 ohm).

Par ailleurs, nous saluons également l’ergonomie quasi parfaite de la box au quotidien. En effet, la qualité des boutons (sans cliquetis), la belle présentation de l’écran avec sa luminosité très élevée, et la grande taille du plateau de connexion adaptée à tous les clearomiseurs de moins de 30 mm reflètent toute l’intelligence du matériel.

Produits associés