Revue - Test : Kit Tarot Baby et clearomiseur NRG SE Tank

Publié le : 14/12/2018 11:45:57
Catégories : Astuces & Conseils

Revue - Test : Kit Tarot Baby et clearomiseur NRG SE Tank

Le kit Tarot baby est une édition inédite qui complète la la gamme des Tarot. Appelée Baby, la petite vapoteuse reprend les valeurs habituelles du Tarot mais avec une nette différence en terme de taille et de performance. Le produit recèle un accu intégré de 2500 mAh, suivi d’un chipset réglementé OMNI 4.0 avec mod qu’on pourra configurer à partir d’un petit écran. Il est également accompagné d’un clearomiseur (en kit) NRG SE Tank de 4.5 ml très satisfaisant pour un kit de petite taille.

Quoi de neuf chez Vaporesso ?

Vaporesso est une des marques émergentes de la cigarette électronique. Ses produits sont réputés solides et bien finis. Aujourd’hui la marque veut étendre sa gamme de produit en essayant la catégorie compact par le Tarot Baby .

Qu’est-ce donc ? Le tarot est une gamme déjà connue du public mais elle a été réservée pour une catégorie spécifique de vapoteur. Pour étendre cette clientèle, Vaporesso a donc décidé de lancer une version miniature avec le Baby, qui malgré sa petite taille, n’a pas perdu en termes de performances, ni de rendu. Bien évidemment, le Tarot Baby n’aspire plus à la conquête des super subohms mais dans la catégorie des boxscompacts, elle remplit toutes les conditions nécessaires et se rapproche même des vapoteuses pro.

Au menu, nous avons donc un petit gadget de 114 mm de hauteur, soit une taille comprise dans la série des compacts et des mini habituels. Mais attention, il ne s’agit pas d’un kit starter ni d’un produit minimaliste pour débutant, c’est une vraie bête compressée qui se présente dans une petite robe, malgré une forme et un design pas très révélateur.

Sur le papier, toute cette puissance trouve son explication car si la majeure partie des vapoteurs de compacts s’attendent à un consensus au niveau de la performance (taille de box et accu oblige), ceux de la Vaporesso Mini Tarot seront bien surpris de l’organisation du matériel pour recueillir 2500 mah et 80 W de puissance accompagné de mods contrôlés par un chipset de dernière génération, j’ai cité OMNI 4.0. Disponible en kit ou en composant, la version basique est accompagné d’un clearomiseur NRG SE tank, qui lui aussi une vraie bête que ce soit en termes de capacité ou en termes de fonctionnalités. En résumé, le kit Tarot Mini de Vaporesso reste une grande concurrente dans la catégorie des vapoteuses pour confirmés mais étend sa clientèle aux débutants, et aux utilisateurs avides de confort et d’ergonomie.

Bien évidemment, tout ce qui doit ressortir d’une box compact est présent chez le Tarot Baby à savoir un confort absolu en terme de manipulation. A cet effet, le kit est disposé à offrir une bonne prise en main avec un design bien pensé suivi de touches ergonomiques. La navigation sur l’écran est instinctive de sorte à ce que le vapoteur puisse l’utiliser dans n’importe quelle circonstance, de jour ou de nuit. Il en est de même pour le remplissage et la recharge.

Le choix du Mini par Vaporesso

Les gammes de Vaporesso sont bien connues pour leur finitions et on ne se lasse pas de le dire car parmi les produits phares sortis par la marque, aucune vapoteuse n’est restée sur le banc de touche, et tous ont été plébiscités par la clientèle. Cependant, concurrence oblige, Vaporesso a été contraint de proposer la qualité pour toutes les catégories, d’autant plus que l’euphorie du compact commence sérieusement à faire rage.

Aussi, le Tarot Baby est représentative de cette catégorie. Mesurant 114 mm de hauteur, 42 mm de largeur et 25 mm d’épaisseur, le petit kit se situe dans la norme des compacts. Cependant, Vaporesso n’avait pas envie de proposer un kit banal à titre de produit représentatif, aussi le Tarot Mini sera non seulement un kit compact, mais ce sera également un kit superpuissant, voire un des plus performants dans la catégorie.

D’autre part, c’est au niveau de la clientèle que le produit laisse perplexe. En général, la philosophie générale d’un kit compact s’accentue sur les primo-vapoteurs. En sachant que les grosmod font fuir les nouveaux, le petit kit se rapproche un peu plus des habitudes des fumeurs en transitions. D’autre part, il n’y a pas que les fumeurs qui sont dans la ligne de mire de Vaporesso car une telle puissance (80 W et 0.03 ohm) ne peut être exploitée par des novices, aussi les vapoteurs confirmés en quête d’ergonomie sont aussi visés par cette version.

Au final, c’est une e-cig multifonctions qui n’a pas de clientèle dédiée, ce qui n’est pas trop mal au regard de la tendance actuelle des vapoteurs, qui recherchent constamment le meilleur consensus entre la puissance et l’ergonomie. Si vous êtes donc un féru des subohms, ou un amateur de gouts profonds, vous trouverez chez le Tarot baby de vraies valeurs, par ailleurs les nouveaux vapoteurs peuvent également emprunter quelques-uns de ses paramètres pour découvrir la vape petit à petit sans avoir à la remplacer précocement (ce qui arrive souvent chez les utilisateurs de kit starter).

Présentation générale, forme et esthétique

Passons à présent au design et aux caractéristiques physiques du Tarot Mini. Comme on l’a mentionné en amont, il s’agit d’un kit compact mesurant 114 mm de longueur pour 24 mm de largeur. Il est très petit et s’incruste facilement dans la paume de la main.

Coté matériau, on hérite d’une bonne coque en métal de forme rectangulaire et bombée sur les panneaux. Le Tarot Mini abrite cependant un accu non intercheangeable, en dessous il n’y aura pas trappe. Cette tendance est caractéristique des kits compacts pour la simple raison que le vapoteur non averti pourrait altérer le chipset avec un accu non certifié.

Sur les flancs, des dessins artistiques en forme de badge ou plutôt d’écu (armure) sont implémentés tandis que l’écran principal, le bouton feu, la prise USB, l’écran et les touches de navigations sont installés sur le devant. Vaporesso a ainsi condensé la majorité des accessoires de gestion sur cette partie pour faciliter la prise en main de l’appareil. Pour les intéressés, Vaporesso propose pas moins de 6 designs suivant des thèmes spécifiques au niveau de l’écu et de la couleur du produit, pour notre part, la finition en Carbonne est excellente.

Concernant les touches, on retrouvera un design particulier triangulaire. Il faut mentionner que le kit Tarot présente 3 touches dont le +/- traditionnel et une troisième qui servira à la validation. A cet effet, le Switch n’aura pas d’effet sur le menu, mais fonctionnera uniquement pour le démarrage de l’appareil et le lancement de la vape.

Coté finition, il n’y a rien à redire, la forme bombée et un peu angulaire ressort très bien les couleurs, d’autant plus que la coque majoritairement conçue en métal reflète une sensation de robustesse. Au moment de la manipulation, on ne ressent aucun craquement, et il est difficile de déceler les parties d’assemblage du produit, tellement celui-ci est compact.

La seule problématique qu’on pourra reprocher à ce Tarot Baby sera l’exposition de la coque aux rayures. Vaporesso aurait pu faire un effort sur la finition des coloris qui sont très sensibles aux coups et à la poussière. Le choix d’un coloris clair est donc à proscrire pour les maladroits, il en est de même pour la couleur métallisée, cependant, cela reste du ressort des vapoteurs car aucun produit n’est garanti contre l’usure en fin de compte.

Du côté du clearomiseur, du moins celle que Vaporesso a attribué au Tarot Mini, la même sensation de robustesse est ressentie. Pas très voyante ni trop sobre, le SE tank NGE convient parfaitement au design de la box. Avec ses 22,5 mm de diamètre pour 36 mm de longueur, c’est presque un clearomiseur standard couplé à un mod compact. Le choix de Vaporesso sur la capacité du produit a abouti sur cette taille car la plupart des vapoteurs de kit starter ou compact se plaignent constamment de la consommation de liquide.

A cet effet, on aura droit à un très beau pyrex de 4,5 ml ce qui est tout simplement énorme ! Pourtant, Vaporesso a su installer ce bocal en prenant en compte l’espace qu’elle doit prendre. Normalement 4,5 ml serait trop grand pour un kit compact, mais grace à la structure bombée du pyrex, le diamètre a pris un embonpoint pour contenir le liquide, et au final cela n’a fait qu’embellir l’ensemble.

Sur la base du clearomiseur, il n’y a rien de spécifique à par un airflow réglable, sur le dessus, on retrouve également un top cap qui affiche la marque vaporesso suivi d’une partie glissante pour y introduire le liquide. Pour terminer, le NGE est pourvu d’un drip tip 510 en delrin très ergonomique pour tout type de vapes.

Des caractéristiques techniques monstrueuses

Dans la plupart des cas, les box compact sont dépourvus des fonctions puissantes pour des raisons d’économie et d’ergonomie. Mais la surprise que Vaporesso nous a faite avec ce Tarot Baby va au-delà des espérances, car si la marque a réussi son pari avec une box et un clearomiseur de petite taille, cela ne l’a pas empêché de le doter de superbes spécifications.

Pour commencer, partons donc de la base de l’e-cig à savoir la gestion de l’énergie. Avec 2500 mAh, c’est tout simplement incroyable. Comparée à d’autres produits concurrents (en dessous des 12 cm de hauteurs), la Box de Vaporesso effectue un record. Cependant, un consensus doit être pensé en termes de consommation, car malgré ce grand potentiel énergétique, la marque a préféré limiter la cadence à 80 W. Inutile de dire que ce n’est pas une box de course pour concourir aux gros nuages, d’autant plus que 80 W est déjà un grand maximum pour exploiter les plus vives sensations et la profondeur des saveurs.

Cette puissance est ensuite gérée par la dernière mise à jour du chipset. Aussi, on aura droit à l’OMNI board4.0 , qu’on retrouve également sur les box Polar. A cet effet, le vapoteur aura le luxe de choisir entre plusieurs mods à savoir : la puissance exploitable entre trois préheats à savoir le Hard, le Soft et Normal. Le mod contrôle de Température ou VT est également présent avec un choix onéreux entre le Titane et l’acier inoxydable suivi d’un TCR à deux mémoires. Le mod Voltage permettra de contrôler le débit de consommation, remercions une fois de plus Vaporesso pour cette bienveillance malgré la caractéristique compacte du mod. Enfin, le chipset propose un Bypass pour ceux qui veulent laisser libre court à l’accu et à la résistance.

Citons particulièrement la présence du mod courbes personnalisées en puissance et tension qui permettra au vapoteur de gérer personnellement la façon dont le coil va chauffer. Normalement, ce type de configuration ressort des kits pro mais comme Vaporesso a décidé de mettre le paquet dans cette petite bête, il ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Par ailleurs, il ajoute au menu un dernier mod appelé Super Player, une sorte de gestion automatique qui étend la résistance de 0.03 ohm à 5 ohms.

Un écran ergonomique et complet

Avec de telles spécifications, le chipset se doit d’organiser la configuration dans une ambiance ergonomique et grâce au petit écran placé sur le devant, chaque vapoteur aura le plaisir de manipuler les mods. Pas très « bling bling », l’interface ne ressort pas de la surface de la coque et ne présente aucune donnée superflue. Les seules personnalisations offertes porteront sur le changement de la couleur, la modification de l’horloge (en digital ou analogique), pour le reste, place aux paramètres.

En utilisation, l’interface affiche toutes les données fonctionnels en cours, selon le mod utilisé, la charge de l’accu, la durée d’exploitation du switch, l’heure, etc. Pour améliorer l’efficacité du produit, Vaporesso a prévu des option d’économie comme l’activation du Preheat, le réglage de l’écran de veille ou encore l’extinction programmée de la box.

Au final, tout ce qu’un bon kit pro peut offrir à sa clientèle se retrouve dans le kit compact Baby. On ne s’attendait pas à autant de propositions de la part de l’accessoire mais vu ses spécifications techniques, mais l’implémentation d’un bon écran complet s’est révélé décisif.

Un clearomiseur époustouflant

La liste des cadeaux ne s’arrête pas à la box de la part de Vaporesso. Après l’annonce de la fiche technique du chipset, voici le temps de découvrir le dessert, à savoir les merveilles du clearomiseur NRG SE Tank.

Si Vaporesso n’impose pas le NGE comme obligatoire (on peut acheter séparément les éléments), il conseille vivement celui-ci pour la simple raison qu’il remplit toutes les conditions nécessaires à l’exploitation du chipset.

Commençons donc par son réservoir astronomique. D’une dimension de 22,5 mm x 36 mm, on pourra dire que ce n’est pas le plus petit clearomiseur du marché, et que pour un compact, c’est assez limite mais pourtant, Vaporesso a réussi à pourvoir ce tank de 4,5 ml ! Avec cette capacité, le vapoteur au quotidien pourra ainsi élargir ses séances jour et nuit pour au moins cinq jours (selon le mod d’exploitation utilisé) en utilisation moyenne.

Coté ergonomique, le clearomiseur s’avère également très compétitif car il se remplit facilement par un système d’ouverture par rotation du top cap. Le trou de remplissage est assez conséquent pour permettre aux grosses pipettes de s’y introduire sans problème.

Pour la suite, parlons de la résistance affectée au clearomiseur. Il s’agit donc d’un GT cCell de 0,5 ohm et d’un GT Meshed 0,18 ohm. C’est un choix très compréhensible vu la capacité du chipset, qui introduit une multitude de mod partant du Bypass jusqu’aux gestions de courbes. Une résistance élevée n’aurait donc pas la capacité d’exploiter proprement ces paramètres. En termes de performances, ces résistances seront donc exposées à des puissances culminantes à 80 W. Autant le dire tout de suite, il ne sera pas question d’effectuer des gros nuages ou partir aux « cloudschasing », cependant, les rebondissements sont annoncés et amateurs de sensations et de profondeurs de saveurs seront servies.

Par ailleurs, le clearomiseur dispose d’un airflow réglable avec butée. Toujours dans le contexte de la performance, ce petit réglage apporte son lot de contribution car entre l’ouverture totale et la fermeture, la vape propose d’énormes décalages partant des rendus les plus aériens aux vapes serrées. Les connaisseurs n’hésiteront pas à l’utiliser pour retrouver les meilleures sensations proposées par un kit pro.

Les performances du Kit Tarot Baby

Les spécifications techniques du Kit compact de Vaporesso mettent l’eau à la bouche mais avant de crier victoire, il faudrait d’abord vérifier ce qu’il vaut en pratique. Effectivement, de nombreux tests ont révélé des coups marketings frauduleux concernant l’écart entre les spécifications techniques annoncées et les véritables rendus.

Heureusement pour nous, Vaporesso ne déçoit pas. A travers l’exploitation des mods et le comportement du clearomiseur, toutes les sortes de vape sont d’une qualité exceptionnelle. Premièrement, la réactivité de l’appareil est satisfaisante avec un délai de 0.002 secondes. Cette valeur n’a été révélée que sur une machine mais en pratique, le vapoteur ne pourra pas sentir cette latence, en résumé, c’est instantané.

Deuxièmement, les mods proposés sont expressifs et qualitatifs. Passant de la puissance au mod by pass, il y a toute une différence et l’implémentation du mod courbe affiche une efficacité incroyable. A travers un si petit kit, le vapoteur pourra donc s’amuser à exploiter les saveurs profondes à partir d’un point précis après la chauffe.

Sur la question de puissance, les 80 W se sont révélés satisfaisants. Selon le mod choisi, on a pu constater que le Tarot pouvait offrir son meilleur dès les 10 W, en mod puissance. Le hit et les gouts sont très explicites mais n’atteignent pas non plus la qualité d’un vrai kit pro. En montant le régime à 30 et 40 W, la résistance 0,5 ohms se montre impitoyable et renvoie une vape agressive avec un hit exceptionnel. A travers notre test, il serait donc inutile d’aller au-delà des 70 Watts (sauf pour le mod by pass) car la configuration du chipset et la disposition de la résistance remplit les blancs pour offrir de très bonnes sensations sans pousser le matériel à bout, mais au final, à chacun de trouver sa vitesse de croisière.

Sur le plan économique, le Tarot est fait pour offrir une expérience sans encombrement. Que ce soit au niveau de l’énergie ou au niveau du liquide, Vaporesso a fait son maximum et sur le banc d’essai on a pu atteindre 3 jours sans recharge avec une exploitation moyenne pour la batterie et cinq jours pour le liquide, ra

Avis et note

En résumé, le kit Baby Tarot de Vaporesso est presque parfait, il le sera sans doute pour de nombreux utilisateurs, cependant tout kit doit être analysé de façon objective et celui-ci rapporte tout de même quelques mauvais points, bien que négligeables.

Aussi, outre la magnifique gestion du chipset, l’écran complet, l’ergonomie parfaite de la box et la grande capacité de liquide, le Kit Baby lèse par sa finition un peu trop sensible aux rayures. D’autre part, il ne dispose pas de pièces de rechanges pour le clearomiseur et enfin, la profondeur des réglages aurait mérité un petit guide de la part du constructeur, cependant il n’en est rien. Les nouveaux vapoteurs perdront donc beaucoup de temps à apprivoiser cette bête avant de se régaler entièrement sur ses capacités.

Caractéristiques techniques
● Marque : Vaporesso
● Série : Tarot Baby
● Type : kit Régulé
● Dimensions mod ( LxlxH): 71 mm x 41 mm x 25 mm
● Poids : 151 g
● Accu : 2500 mAh
● Puissance : 5-85 W
● Mods : TC NI et SS, Puissance, Voltage, Bypass, TCR
● Interface : Ecran TFT 0.96 pouce
● Recharge : micro USB
● Clearomiseur : NGE SE tank
● Dimensions : 22.5 mm x 36 mm
● Capacité : 4.5 ml
● Remplissage : par le haut
● Résistances : GT cCEll 0.5 ohm / GT Meshed 0.18 ohm
● Poids : 46 g
● Drip tip : 510 delrin
● Airflow : réglable

Contenu du kit
✓ 1 x Tarot Baby
✓ 1 x résistance GT cCell 0.5 ohm
✓ 1 x résistance GT Meshed 0.18 ohm
✓ 1 x drip tip 510

Ajouter un commentaire

 (avec http://)