Quelle cigarette électronique utiliser pour le CBD ?

Publié le : 04/06/2019 14:50:52
Catégories : Astuces & Conseils

Le CBD est une substance récente dans l’écosystème de la vape, et bon nombre de vapoteurs se questionnent sur son mode opératoire. De nombreux utilisateurs de cigarettes électroniques craignent une mauvaise expérience avec le CBD pour ses effets et hésitent à l’exploiter avec leurs appareils. Qu’ils se rassurent d’emblée, car les e-liquides à base de CBD sont préparés pour fonctionner avec les matériels les plus simples qui soient !

Apparu il y a quelques années (depuis 2014) dans le marché des e-liquides, le CBD a entraîné de nombreux débats, mais par la suite, il a attisé la curiosité des vapoteurs. Cependant, beaucoup s’interroge sur les appareils qu’il faut utiliser pour réussir à l’exploiter correctement, car oui, il y a des revers.

Dans cette revue, nous allons donc lever le voile sur vos intrigues, en exposant simultanément les matériels qui vont de pair avec le CBD et les formules qui offrent de bons rendu selon les différents profils de vapoteurs.

Le CBD et la cigarette électronique, ce qu’il faut savoir

 

Le choix d’une cigarette électronique répond à de nombreux critères, que vous soyez amateurs de tabac, de nicotine, de saveurs fraîches ou autres gourmandises .Chaque paramètre d’une vapoteuse accentue une sensation prédéfinie, raison pour laquelle il existe pas moins de 200 catégories aujourd’hui, avec plus de 10 000 variétés de e-liquides.

Dans cette optique, un amateur de grands nuages n’aura pas la même requête qu’un passionné de saveurs profondes, et cela ne dépend pas uniquement de la préparation du e-liquide. Parallèlement, un amateur de CBD cherchera avant tout à extraire les principes actifs du Cannabidiol, présent dans le cannabis, et cela demandera une configuration particulière de la machine qu’il utilise.

Sachez cependant que ce CBD n’est pas une substance psychoactive, et n’affecte pas le système nerveux comme beaucoup le prétende (en parlant du THC). En résumé, il s’agit d’une matière qui apporte des effets bénéfiques respectant le métabolisme humain, mais ne vous permettra pas de « planer » ! Cette distinction est primordiale dans le sens où une grande majorité des vapoteurs craignent des effets néfastes du CBD, tandis qu’une autre partie choisit à tort le CBD en espérant booster leurs adrénaline…ceux-ci peuvent passer leurs chemins !

 

Dans un contexte vapologique, le CBD ressemble à tout e-liquide, aussi il est préparé suivant des préceptes laborantines strictes et réglementées. Ceci étant, toutes les cigarettes électroniques ne sont pas conçues pour vapoter du CBD, du moins leurs configurations ne répondent pas tous au besoin de libération de la matière comme prévu par les concepteurs.

En effet, le CBD est techniquement plus visqueux et plus puissant que les autres e-liquides et peut entraîner, dans une large mesure, des effets néfastes (picotement, inflammation) lorsqu’on l’expose à une puissance trop élevée. Par ailleurs, son rendu risque de s’altérer devant un mod trop complexe, et ira même jusqu’à brûler la gorge lorsqu’il est exploité avec des additifs élevés (nicotine).

Enfin, le CBD ne nécessite pas grand-chose pour satisfaire son vapoteur, aussi, une simple cigarette électronique bon marché suffira pour libérer son potentiel. Dans le même contexte, sa viscosité et son contenu inciteront le vapoteur à entretenir régulièrement son appareil, raison de plus pour ne pas l’utiliser sur des outils de grande valeur !

Quelques points à éclaircir sur le CBD

Avant d’aller plus loin, voici quelques données importantes sur le CBD qu’il faut rappeler aux vapoteurs pour ne pas créer de faux espoirs, car aujourd’hui encore, une grande partie des vapoteurs ne savent pas ce que le CBD peut apporter comme sensation dans la vape, et  le jugent systématiquement comme un produit néfaste du cannabis.

Aussi, partons par une définition scientifique qui mettra tout le monde d’accord !

Premièrement, le CBD ou Cannabidiol est une substance issue des Cannabinoïdes, issu du cannabis. Il s’agit donc d’un élément issu de la plante interdite, et ne ressort pas d’une composition synthétique, on ne le fabrique pas !

 

Deuxièmement, le CBD n’est pas psycho-actif. C’est-à-dire qu’il n’entraîne pas d’effets sur le système nerveux au même titre que l’alcool, les drogues ou la nicotine. Si l’élément est bel et bien extrait du cannabis, il n’est pas responsable du « vol plané » qui rend les amateurs addicts et fous ! Effectivement, c’est le THC (Tétrahydrocannbidiol) qui l’accompagne dans la plante et offre cet effet bizarre.

Enfin, le CBD est utilisé dans de nombreux produits pharmaceutiques pour traiter des maladies contre les convulsions et autres altérations cervicales. Aussi, la vape n’offrira que ces vertus (détente et relaxation) en exploitant le CBD, et rien d’autre à part des saveurs un peu décalés. Par ailleurs, il pourra faciliter la transition d’un consommateur de cannabis vers la vape et le libérer de ce besoin.

 

A partir de ces quelques définitions, vous pouvez désormais passer aux e-liquides CBD sans craindre l’euphorie tant criée par les détracteurs. Il suffira en sus, de choisir le bon matériel pour l’exploiter correctement et sereinement.

Quel genre de CBD pour ma cigarette électronique ?

Comme expliqué en amont, le CBD n’offre pas que des saveurs dans la vapeur, il libère selon son dosage un effet relaxant qui peut varier selon les besoins des consommateurs. Mais attention, un mauvais calibrage peut tout aussi bien vous rendre addict pour vous inciter à passer au joint, aussi veuillez respecter les dosages adéquats dans la même optique que la nicotine.

Aussi, un e-liquide à base de CBD répond avant tout par son traitement électronique (sa chauffe). Une formule liquide standard à base de nicotine n’agira pas de la même façon qu’une formule à base de CBD. Ce dernier est plus visqueux et requiert une résistance moins permissive (évitez les sub-ohm) pour ne pas engendrer une vapeur agressive, car plus il y a de matière visqueuse (comme le CBD et la Glycérine végétale), plus la vapeur est dense et brutale. Nous expliquerons dans les développements les choix adaptés aux CBD selon les configurations des différents éléments des cigarettes électroniques.

 

Le CBD est ainsi proposé avec des dosages en mg/ml mais on les classera en 3 catégories pour vous faciliter la tâche. Les dosages bas (inférieur à 15mg/ml) sont conçus pour les néophytes de la vape, il propose une bonne détente. Les dosages moyens (inférieur à 30mg/ml) sont plutôt récréatifs. Les sensations sont bien marquées, mais il ne faut pas les utiliser à plein temps, au risque d’adopter de mauvais réflexes qui peuvent inciter la consommation de cannabis. Enfin, il y a les dosages hauts (plus de 50mg/ml) qui doivent êtres dilués.

Enfin, le CBD  se dépeint de ses vertus au fur et à mesure de sa consommation. Son effet de relaxation diminue suivant votre habitude de vapotage, aussi, évitez de l’utiliser quotidiennement pour ne pas tomber dans l’addiction. Optez pour un usage récréatif et ventilé dans le temps pour en profiter pleinement, d’autant plus que la vape n’est pas un outil pour fumeurs de joints, bien au contraire, il est destiné à ceux qui veulent en finir avec le tabac, la marijuana et le cannabis !

Comment choisir sa cigarette électronique pour vapoter du CBD ?

 

Après avoir évoqué les e-liquides CBD et leurs vertus, passons en revue les différentes cigarettes électroniques et ses éléments qui peuvent optimiser le vapotage du CBD.

Dans un contexte de vape, il faut qualifier  le e-liquide CBD par sa nature et sa texture. Sachant qu’une cigarette électronique vaporise le liquide à partir d’une résistance et d’une mèche, il faut veiller à ce que ces éléments puissent travailler correctement devant la viscosité du CBD. Effectivement, les solutions CBD, selon leur dosage, sont plus épaisses que les e-liquides habituels, aussi, il faudra de la puissance pour le vaporiser dans de bonnes conditions, mais attention, ce sera plutôt la limite supérieure qui devra être proscrit.

Lorsqu’un e-liquide CBD est hautement dosé (par exemple à 300mg ou 30mg/ml) il aura tendance à faire beaucoup, mais alors beaucoup de vapeur. Et plus cette vapeur sera dense, plus elle risque de heurter et d’enflammer les parois de votre trachée. Dans cette perspective, évitez de l’exposer à des chauffes trop puissantes, en diminuant le wattage de votre mod, ou en choisissant directement un kit standard pas trop poussif.

Dans le même contexte, il faut éviter les résistances basses, qui permettent au fil résistif de chauffer trop fortement et trop rapidement. Sachez que le CBD se libère plus lentement que la nicotine, et brûler hâtivement la substance revient à la gaspiller, aussi, optez pour une résistance supérieure à 1 ohm au minimum.

 

Le choix de la cigarette selon la puissance

Dans le marché actuel de la cigarette électronique, on retrouve de nombreuses catégories adaptées à des différents usages. On recensera ainsi les kits starters conçus pour les primo-vapoteurs, les kits moyens avec des options de puissances allant jusqu’à 150w et les kits pro qui offre plusieurs mods et une puissance supérieure à 200W.

Sachez donc que toutes ces cigarettes électroniques peuvent exploiter le CBD, mais à condition de limiter le wattage chez les mods professionnels. A titre d’exemple, vous aurez le même rendu avec un gros mod calibré entre 20 et 30 W qu’avec un kit starter configuré de la même façon.

 

Le choix de la cigarette électronique selon la résistance

Comme expliquée en amont, la résistance est ce petit composant qui limite ou autorise la puissance dans la chambre de chauffe. Plus elle est permissive (en sub-ohm), plus le fil chauffe rapidement et fortement et risque de produire trop de vapeur agressive. Dans cette perspective, choisissez des kits avec des clearomiseurs à forte résistivité soit des résistances supérieures à 1 ohms.

Parallèlement, le choix de la bonne résistance vous évitera un entretien usant des clearomiseurs. Avec une viscosité élevée et des débris cumulés, il sera plus facile de nettoyer le matériel lorsque le fil est moins permissif (plus gros et épais), dans le sens où il ne risque pas de rompre.

Le choix de la cigarette électronique selon le réservoir

 

Encore une fois, les grosses machines n’offrent pas de grands avantages devant un e-liquide CBD. Cette fois-ci, c’est le comportement même de la synthèse qui proscrit une grande cuve de réservoir, dans le sens où son exposition aux UV peut changer les propriétés des molécules.

Ainsi, n’utilisez que le e-liquide qui vous conviendra dans une séance si vous détenez une grande capacité de réservoir. Evitez à tout prix de laisser la solution baigner plus d’une journée dans la cuve pour garder la pureté du CBD. L’autre solution serait également de choisir une petite cigarette électronique avec un petit réservoir qui assurera la qualité tout au long du vapotage.

Enfin, la structure du réservoir ne doit pas être fine et transparente. Dans le marché actuel, on rencontre souvent des cuves en pyrex (en verre) qui permettent de percevoir les e-liquides depuis l’extérieur. Pourtant, cette propriété nuit  à la composition une fois exposée au soleil. Pour faire simple, il faudra cacher le matériel dans votre trousse une fois la séance terminée, ou  de choisir un réservoir opaque, ce qui est plutôt rare.

Les meilleurs e-cigs pour vapoter du CBD

Au final, le choix d’une cigarette adaptée aux e-liquides CBD ne ressort pas d’une formule mathématique. Tout vapoteur trouvera facilement un matériel adapté à ce genre de liquide, cependant, nous avons conçu une petite liste des kits qui assureront une expérience réussie selon votre profil de vapoteur.

Les kits starters AIO

Un kit starter ou kit débutant est une cigarette électronique préparée pour faciliter la transition d’un fumeur ou d’un amateur dans le vapotage. Il introduit par conséquent des effets légers et des saveurs douces qui permettent aux primo-vapoteurs de découvrir chroniquement les sensations d’une vape.

Si le CBD n’a pas d’effet psychotrope, ses effets relaxants peuvent varier sur le corps humain suivant le dosage, aussi les kits starters offrent l’opportunité de découvrir petit à petit ses vertus. Aussi, il est inutile de solliciter une grande puissance, et c’est ce qui  rend les matériels pour débutants intéressants. Voici quelques pistes qui pourront guider votre choix

L’Ego Aio de Joyetech

 

L’Ego Aio est tout simplement l’emblème des cigarettes électroniques pour débutant. Ce matériel fabriqué par Joyetech (constructeur chinois) a permis à des milliers de vapoteurs de réussir leurs transitions grâce à son calibrage puissance/résistance quasi-parfait.

Pour les amateurs de CBD, son accu de 1500 mAh qui délivre quelques 20 W (voir plus) garantit par conséquent une libération de vapeur équilibrée. Ceci étant, optez pour un e-liquide pas trop visqueux (en dessous de 30mg/ml) pour éviter d’encrasser sa petite résistance.

Effectivement, le circuit de chauffe de l’Ego AIO embarque un fil résistif en Inox (BF SS316) de 0,6 ohm, qui est assez limite pour le CBD, mais allégé par la puissance. Dans le cas où le dosage du CBD ou de la glycérine végétale serait trop élevé, le système risque de saturer rapidement, ce qui finira par détériorer le matériel.

Enfin, l’Ego Aio est un choix idéal pour vapoter du CBD dans de bonnes conditions avec ses 2ml de capacité en liquide. Cela permettra notamment de conserver le e-liquide à l’abri des rayons de soleil (et des UV) d’autant plus que sa cuve est à moitié couverte par la coque (une petite fenêtre permet de vérifier le niveau du e-liquide).

 

Le kit AIO Atopack Penguin de Joyetech

 

Toujours dans l’optique CBD, le kit starter Atopack Penguin de Joyetech est également une référence pour les primo-vapoteurs. Comme l’Ego Aio, il s’adresse avant tout aux amateurs de vapes légères sans grande ambition, mais promet une expérience pleine et satisfaisante, surtout pour expérimenter de nouveaux produits comme le CBD.

Avec sa forme unique (design Pinguin), ce kit dispose d’une batterie plus puissante avec 2000 mAh qui permet d’élargir les séances. Par ailleurs, le Penguin dispose d’une cartouche détractable qui combine la résistance et le e-liquide. Sa capacité est de 8,8 ml, mais conviendra parfaitement aux vapoteurs de CBD grâce à son réservoir opaque, donc protégé par des rayons de soleil.

Un peu différente mais adaptée aux primo-vapoteurs, le Penguin dispose également d’une résistance en céramique qui traite facilement les e-liquides avec de la glycérine végétale prépondérante, ce qui, par extension, conviendra parfaitement aux amateurs de CBD. Sachez que la céramique est bien plus résistante à la rouille et n’abrite pas aussi facilement les crasses que les autres matériaux, raison pour laquelle nous conseillons ce kit pour commencer les expériences en CBD.

Le seul malus du kit sera donc son ergonomie, car si le réservoir est très capacitif, il faudra le changer au même titre que la résistance, une fois celle-ci altérée.  Les deux éléments étant combinés dans une cartouche engendreront également des dépenses élevées par rapport aux autres produits de la concurrence.

Le Kit iStick Trim de Eleaf

 

Eleaf est la grande concurrente de Joyetech dans le marché des kits starters. Originaire de Shenzhen, ce fabricant est également un spécialiste de longue date qui propose des cigarettes électroniques adaptées aux différents profils de vapoteurs dont la série des iStick.

Pour le CBD, le kit iStick Trim de Eleaf nous a paru adéquat dans le cadre d’une exploitation sereine et divertissante. Ce petit appareil portatif, qui mesure à peine 72 mm est doté d’une batterie de 1800 mAh, qui délivre une puissance de 30W, satisfaisante pour faire de gros nuages de CBD et de glycérine végétale sans procurer trop de hit (la sensation de picotement dans la gorge).

Par ailleurs, il dispose d’un réservoir un pyrex de 2 ml, suffisant pour vapoter votre cannabidiol une journée entière, à rythme modéré. Sa particularité réside dans son atomiseur GS turbo, qui est muni d’un airflow, offrant l’opportunité d’alléger la vapeur dense, et rendra par conséquent votre CBD plus aérien.

Les box électroniques pour CBD

Si la puissance ne joue pas un rôle primordial dans les e-liquides CBD, elle est très importante pour d’autres e-liquides. Ainsi, si votre soif de découverte se limite à de simples expérimentations, il serait vain  de choisir un kit starter pour exploiter uniquement le CBD. Voici donc une seconde liste des mods électroniques plus puissants et plus variés capables de desservir vos envies de CBD sans limiter les autres saveurs.

Le Kit Polar de Vaporesso

 

A la pointe de la technologie, le kit Polar de Vaporesso répond aux besoins des vapoteurs modernes avec des caractéristiques techniques évoluées. Composé d’un box électronique qui délivre jusqu’à 220 W, il est destiné aux amateurs de sensations fortes, mais conviendra également aux primo-vapoteurs et aux amateurs de CBD par ses multiples mods variables en Puissance, en température et en flux d’air.

Par contre, sa résistance est assez basse qui fera réagir le clearomiseur à la moindre sollicitation, ainsi il faudra régler la vitesse de la chauffe depuis les réglages pour ne pas suffoquer avec le CBD. Cependant, ces propriétés variées offriront une marge de manœuvre pour les vapoteurs expérimentés qui ne se figent pas à la seule utilisation du CBD.

Le Kit Predator 228/Elabo de Wismec

 

Dans la même optique, le box Predator 228 et son clearomiseur Elabo, du fabricant Wismec est un bon choix pour varier les expériences CBD et autres e-liquides. Très puissante, il peut envoyer des décharges à hauteur de 228W, qui ne seront pas nécessaires pour le CBD, mais cette puissance sera évidemment contrôlée par un mod réactif et stable.

Par ailleurs, son clearomiseur avec une capacité de réservoir de 3ml, répond à la fois aux exigences des e-liquides CBD, mais permet également aux grands vapoteurs de jouir d’une autonomie de liquide suffisante pour une journée entière.

 

Résumé

 

Le concept du e-liquide CBD est souvent compromis par les interprétations décalées des détracteurs de la vape. Sans effet psychotrope, cette substance implémentée dans les produits du vapotage recèle pourtant de belles aventures bénignes pour les vapoteurs, mais ce, à condition de l’utiliser dans un contexte réglementé et adapté.

Pour choisir une bonne cigarette électronique pour CBD, il suffira donc de chercher un kit pas très puissant et respectueux des éléments chimiques du liquide. Pas besoin de se ruiner par conséquent, car au final, un kit starter à l’instar de l’Ego Aio suffira pour votre bonheur. Par ailleurs, il est possible de vapoter du CBD avec des mods plus avancés en calibrant la puissance en dessous des 40W avec une résistivité avoisinant 1 ohm.

Produits associés