Le Kit iStick Amnis de Eleaf

Publié le : 09/04/2019 15:41:38
Catégories : Astuces & Conseils

Le Kit iStick Amnis de Eleaf

Le Kit iStick Amnis de Eleaf

 

Le Kit iStick Amnis est une petite cigarette électronique pour débutant composée d’une batterie de 900 mAh exploitée par un chipset réglementé proposant une puissance allant de 10 à 30W. Son clearomiseur est le GS Air de 2ml couplé avec des résistances de 0,35 et 0,75 ohm.

Au premier regard, l’iStick Amnis est une petite vapoteuse très attractive. Respirant l’ergonomie, il s’agit clairement d’un appareil simplifié sans grande prétention, et bien évidemment proposé pour la plus grande majorité des vapoteurs en herbe.

Ceci étant, sa conception réserve une petite surprise car derrière ce kit starter attendrissant se cache une inhalation directe, qui change complètement la donne pour les nouveaux vapoteurs…

« Nouveaux vapoteurs » n’est donc pas  le terme adapté pour ses usagers au final…étant donné sa caractéristique particulière sur la délivrance de la vapeur. En effet, la vape directe est à l’honneur. Elle est fournie par le clearomiseur GS Drive, qui n’est pas forcément conçu pour les grosses machines mais permet de varier l’expérience pour les utilisateurs en quête de nouvelles expériences. Son alliance avec la box Amnis offre un rendu allégé mais coriace à la fois.

 

Présentation générale du kit

Présentée sous une robe linéaire presque habituelle, le kit iStick Amnis de Eleaf ne décale pas des standards de la série avec une box de petite taille mesurée à 122 mm de longueur sur 24 mm de largeur incluant une batterie de 900mAh, suivie d’un clearomiseur GS de 2 ml. Au total, l’ensemble pèse 63 g, un poids parfait pour être transporté et vapoté n’importe où.

Côté technique, il ne prodigue que l’essentiel pour les vapoteurs sans grandes ambitions.

Eleaf a pourvu l’appareil du minimum nécessaire mais cela va évidemment dans le sens de l’ergonomie et de l’économie (énergie et liquide).

Sa plage de résistance est limitée entre 0,35 ohm et 0,75 ohm. La première résistance permet de tirer de plus amples vapeurs avec des sensations plus approfondies tandis que la seconde offre une vape allégée et modérée.

Ces deux résistances cadencent également le comportement du chipset qui varie la plage de puissance selon la valeur de résistivité. Avec la résistance de 0,35 ohms, on pourra aller jusqu’à 30W et avec celle de 0,75 ohm, on débouchera sur une performance de 18W.

Outre l’économie d’énergie et de liquide, on pourra également considérer la limitation de la puissance comme une adaptation de la vape en inhalation directe. Aussi, on pourra ressentir quelques coups de pressions  sans pour autant solliciter  la rage de l’accu, et au final c’est une bonne solution pour les vapoteurs débutants en quête de profondeur.

En parlant d’inhalation directe, les trachées seront mieux loties en termes de hit car la vape directe ne fait pas bon ménage avec les fortes doses de nicotine, alors qu’avec le GS Drive, il sera tout à fait possible d’adopter du 3mg à 9 mg/ml sans grande difficulté.

Pour revenir sur ses destinataires, le kit iStick Amnis est donc concevable pour les primo-vapoteurs mais aussi pour les vapoteurs expérimentés qui veulent se payer les services d’une petite e-cig plaisante et ergonomique.

 

Forme, design et esthétique

Comme annoncé en amont, le kit iStick Amnis est très compact. Avec ses 12 cm de longueur, la box conviendra à toute sorte de poche.

Discrète et ergonomique, sa forme linéaire et mince de 24 mm de largeur et 18 mm de hauteur est parfaite pour les petites mains, le poids général enregistré à 63 g est un véritable plaisir.

Côté design, la box ressemble presque à la majorité des vapoteuses de seconde génération, mais avec une petite particularité sur la façade avant.

Effectivement, on retrouvera un côté affaissé qui  épouse la forme de la paume, permettant une prise en main plus directe. Pour ce qui est de l’esthétique générale, on pourra comparer la box à un petit couteau suisse avec ses stries imprimées sur le devant.

 

Enfin pour la manipulation, la box iStick Amnis avance uniquement un bouton de démarrage/fire placé sur le haut suivi d’une petite lampe led qui fait office de témoin de charge près de la base. Le port USB quant à lui est placé en dessous pour ne pas gâcher l’image générale du produit (du moins c’est ce que l’on constate).

Le GS Drive n’a rien de nouveau pour sa part. Ceux qui ont connu ce clearomiseur sur d’autres box connaissent la prévalence de sa technicité par rapport à son design.

Dessiné de la plus simple des manières, il est juste cylindrique, et linéaire. Pas d’excroissance ni imprimés, il offre modestement ce qu’il faut pour être utilisé au quotidien. De la base au drip tip, le matériel n’affiche qu’un airflow suivi d’un pyrex transparent de 2 ml, d’un top cap divisé en 2 (pour la trappe de recharge) et d’un embout buccal propriétaire 510.

 

Caractéristiques techniques

Le kit iStick Amnis n’est pas difficile à cerner sur le plan technique. Sans grande prétention, il est pourvu d’un chipset très simplifié avec un ACCU de 900mAh, qui incorpore deux types de résistance à savoir 0,35 et 0,75 ohm.

 La particularité du kit réside toutefois dans sa plage de puissance, car celle-ci varie selon le type de résistance installée. En général, deux valeurs de puissance sont exploitables soit 18W pour la résistance de 0,75 ohm et 30W pour la résistance de 0,35 ohm.

Par ailleurs, ces faibles résistivités contribuent à un meilleur traitement de la vapeur, qui pourra ravir non seulement les nouveaux vapoteurs mais également les experts qui n’aspirent pas aux grosses performances.

En outre, le clearomiseur propose une expérience ambivalente pour les nouveaux vapoteurs. Bien que les prétentions du kit en termes de puissance sont faibles et ne cherchent pas la performance ; pour une meilleure introduction de la vape aux primo-vapoteurs, la proposition de l’inhalation directe brouille les pistes pour ces derniers.  

Effectivement, il requiert une certaine adaptation pour les nouveaux venus et surtout pour ceux qui aspirent à une meilleure transition depuis la cigarette vers la vapoteuse.

Pour le reste, Eleaf ne change pas de politique. Il priorise la praticité et l’ergonomie avec son réservoir de 2ml amplement suffisant pour tenir une journée de vape avec cette puissance restreinte mais avec un rendu agréable. Parallèlement, il embarque un système de recharge facilité par un top cap coulissant qui prévoit un trou de remplissage énorme qui ne fuit pas !

 

Utilisation et performances

On l’aura compris, avec une plage de puissance limitée à 30W, le vapoteur s’attendra à une expérience de vape limitée. Même à partir d’une inhalation directe, la résistance de 0,35 ohm ne changera pas grand-chose, du moins pour le vapoteur habitué aux grosses machines et aux gros mods. En contrepartie, il pourra s’offrir des séances relaxantes et sans à priori car la prise en main, l’ergonomie et l’autonomie sont aux rendez-vous.

En utilisation quotidienne, nous avons pu découvrir le kit iStick Amnis sous son vrai jour. La qualité de l’assemblage et le calcul très poussé pour obtenir une praticité à toute épreuve sont tout simplement bluffant.

 Pas de souci de recharge et pas de problème de remplissage, il fait le boulot correctement et il est portatif et extrêmement léger.  Tels sont les avantages du kit qu’on ne retrouvera surtout pas chez les autres modèles concurrents.

Mises à l’épreuve, les deux résistances offrent des rendus différents. Celle de 0,35 ohm promet une vape directe avec un certain caractère tandis que l’autre de 0,75 ohm suggère un rendu très léger, parfait pour les primo-vapoteurs. Par ailleurs, la présence de l’airflow peut améliorer l’expérience et les hits sont bien plus coriaces avec le clearomiseur GS Air, mais avant tout il faudra apprivoiser la technique de l’inhalation directe avant de profiter de ses bienfaits.

Par ailleurs, son orientation pour débutant est perceptible et très appréciable. Pour la démarrer, et lancer les hostilités, il suffira d’utiliser l’unique gros bouton très bien conçu sur la façade avant. Il en est de même pour le contrôle de la charge qui sera accessible via une lampe led placée sur le bas. Enfin, la recharge USB répond à tous les besoins qu’un vapoteur moderne puisse espérer. Avec les 900 mAh, il faudra compter entre 20 et 40 minutes pour la rétablir complètement. Pour les itinérants, disposer d’un chargeur mobile suffira amplement.

 

Note et avis

En résumé, le kit iStick Amnis n’est ni un kit pour débutant ni un kit pour confirmé mais pourra servir pour varier les expériences au quotidien. Pas très adapté aux nouveaux venus il fera pourtant un bon compagnon pour apprivoiser les vapes directes car tôt ou tard, tout vapoteur finira par choisir l’une des deux techniques, aussi choisir l’Amnis peut entraîner la gorge sans grande difficulté pour retomber plus tard vers des kits plus performants et profonds.

Afin de ne pas tomber dans la subjectivité, nous nous résoudrons à accepter ce nouveau produit d’Eleaf comme il est : un kit léger, fiable avec une qualité de fabrication à hauteur de la renommée du constructeur.  

 

 

Ajouter un commentaire

 (avec http://)